Au lendemain de la fête de Tabaski, la police nationale fait état de quatre (4) morts et de plusieurs blessés enregistrés sur toute l’étendue du territoire national. L’annonce en a été faite ce mardi, 13 août 2019, par le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile lors d’un point de presse organisé au siège du département, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

L’on redoutait des accidents de la circulation lors de la célébration de la Tabaski 2019. Il y en a eu malheureusement, avec des cas de morts tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays.

Selon le contrôleur général Mamadou Camara, directeur de la sécurité publique et porte-parole de la police nationale, deux cas d’accidents ont été enregistrés dans la zone spéciale de Conakry, entrainant un cas de mort. « Le premier cas d’accident à Conakry a eu lieu à Bambéto. Un véhicule contre véhicule, avec des dégâts matériels très importants. Le deuxième cas, c’était véhicule contre moto à Lambanyi, avec un cas de mort enregistré malheureusement. Donc à Conakry, il n’y a eu qu’un seul cas de mort enregistré ce matin », a-t-il expliqué.

Parlant du bilan à l’intérieur du pays, le porte-parole de la police souligne qu’il y a eu au total 18 cas d’accidents avec trois (3) personnes qui ont perdu la vie. « A l’intérieur du pays, ça se compose comme suit : à Pita, il y a eu trois cas d’accidents, dont une moto qui s’est renversée et deux blessés graves qui ont été transportés à l’hôpital préfectoral. Ensuite, aux environs de 14 heures, un autre motard a été renversé par un véhicule, enregistrant 2 blessés, tous admis à l’hôpital préfectoral de Pita. A Pita encore, un enfant a été renversé à Mâci par un véhicule qui transportait des journalistes. Aucun cas de mort n’a eu lieu ».

Poursuivant, le contrôleur général Mamadou Camara a dit qu’à N’Zérékoré, « trois cas d’accidents ont été enregistrés au centre- ville, avec des blessés légers. Aux environs de 18 heures, un motard a renversé un piéton au centre- ville de N’zérékoré, avec un bilan d’un mort, transporté à l’hôpital. A Mandiana, c’est un motocycliste qui a renversé un piéton, avec un bilan d’un mort. A Dalaba, il y a eu trois cas d’accidents : le premier était aux environs de 10 heures, au cours duquel trois personnes ont été blessées et admises à l’hôpital préfectoral de Dalaba.

Le deuxième cas d’accident a enregistré deux blessés légers qui ont été admis à l’hôpital. A Fria, dans la nuit du samedi à dimanche, un taxi a heurté un piéton à 5 kilomètres du centre-ville, plus précisément à Mangamory, et mort s’en est suivi. A Dinguiraye, le lundi 12 août 2019, aux environs de 13 heures, deux cas d’accidents enregistrés dans la commune urbaine. Le bilan est de deux blessés graves qui ont été admis néanmoins à l’hôpital préfectoral de Dinguiraye.

A Labé, une voiture personnelle de marque Mazda, immatriculée RC 13 16 C a heurté un cycliste à la rentrée du centre-ville. Le cycliste a enregistré une fracture au pied gauche. Au total à l’intérieur du pays, il y a eu 18 cas d’accidents dont 16 par motos et deux par véhicules. Les victimes, ça fait 16 blessés et quatre morts sur l’ensemble du territoire national », a laissé entendre le porte-parole de la police nationale.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com