Cinq cas d’accidents de la circulation ont été enregistrés à l’occasion de la célébration de la fête de Tabaski à N’zérékoré. C’est le bilan fourni au correspondant local de Guineematin.com par la police routière.

A la veille de la fête de Tabaski, la sécurité routière de N’zérékoré a mis en place un dispositif pour minimiser les risques d’accidents. Malgré tout, 5 accidents de la circulation ont été enregistrés dans la ville à l’occasion de cette période de réjouissance.

« Pour cette fête, malgré tout le dispositif que nous avons mis en place pour limiter les dégâts, nous avons enregistré 5 cas d’accidents. Le premier cas d’accident s’est produit le jour de la fête à 11 h 30 minutes. C’était dans le quartier Nakouyakpala, une collision entre deux motos.

Le deuxième cas, c’était à 12 h 35 au marché de la Forêt Sacrée, en face de la maison du paysan. Là aussi, c’est moto contre moto. Les troisième et quatrième cas, ce sont des accidents concomitants qui se sont suivis. Le premier, c’est une moto contre un piéton ; le second, c’est une moto contre une voiture. Le cinquième accident s’est produit aux environs de 23 heures. Là, c’est trois voitures qui se sont touchées.

Il y a une voiture qui sortait, l’autre descendait ; et quand il y a eu collision, celle qui sortait a reculé pour venir prendre une autre en stationnement. C’est des accidents avec dégâts matériels, blessés et fracture. On n’a pas enregistré un cas de mort », a indiqué le commissaire spécial de la police routière, Bangoura Kander Roger.

En ce qui concerne les causes de ces accidents, le commissaire Bangoura Kander Roger a laissé entendre que ça va de l’imprudence des conducteurs à l’excès de vitesse. « Les infractions qu’on a retenues pour ces différents cas, c’est seulement l’excès de vitesse et l’engagement sans précaution dans la chaussée pour la voiture qui sortait du dancing », a-t-il expliqué.

De N’zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com