Le ministre guinéen de l’Elevage, Roger Patrick Millimouno, annonce une série d’actions prévues par son département dans un proche avenir. Ces actions sont entre-autres le recrutement de 1200 jeunes au compte de son département et le transfèrement des abattoirs et parcs à bétail de Conakry vers Kagbélen. L’annonce en a été faite ce mercredi, 14 août 2019, à l’occasion d’une conférence de presse organisée dans un réceptif hôtelier de Conakry, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans son intervention, le ministre Roger Patrick Millimouno a d’abord expliqué qu’il est beaucoup peiné par la présence de parcs à bétail dans la capitale. Il a ensuite assuré que toute la viande qui sort des abattoirs de Conakry, notamment du décrié abattoir de Kipé, est bien contrôlée. Il ajoute toutefois que des dispositions seront prises bientôt par son département pour la construction de grands abattoirs à Kagbélén. « Aucun animal malade n’est abattu dans la capitale. Et, je vous dis que Kipé n’est pas un abattoir clandestin.

C’est un abattoir toléré par l’Etat, en attendant. Et, je vous dis qu’une fois qu’on aura fait l’abattoir de Kagbélen avec les deux parcs à bétail de Khorira et de Kouria, même les parcs que vous voyez dans la capitale, les parcs de mouton, ça sera interdit. L’accès dans la capitale des animaux sera interdit. Vous avez un animal à vendre, vous allez le parquer dans ces deux parcs à bétail. Parce que la présence des animaux dans la capitale est un risque pour la population. Parce qu’il y a des maladies transmissibles de l’animal à l’homme et vice-versa, de l’homme à l’animal », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Roger Patrick Millimouno est revenu sur l’une des réalités de son département, à savoir le vieillissement des cadres. Pour y faire face, le ministre a fait savoir qu’un recrutement se fera bientôt dans son département. « Sous peu, nous allons faire un concours de recrutement. Nous avons un programme pour recruter 1200 jeunes. Le Personnel est vieillissant. Donc, dans quelques années, les 80% des cadres du département partiraient à la retraite. (…)

Le président de la République lui-même a soutenu cette proposition du ministère pour recruter 1200 jeunes cadres qui seront formés. Nous avons déjà des accords de principe avec beaucoup d’institutions, aussi bien nationale qu’internationale, pour nous aider à former ces jeunes cadres qui seront formés. D’ici là fin de l’année, ce concours sera fait et ces jeunes seront recrutés », a-t-il annoncé.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com