La plupart des activités sont paralysées ce vendredi, 16 août 2019, dans la commune urbaine de Labé. Cette paralysie fait suite à l’assassinat d’un conducteur de taxi moto la nuit dernière. Les amis du défunt exigent que lumière soit faite sur sa mort, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Mamadou Samba Barry, c’est le nom du conducteur de taxi moto, poignardé mortellement par un groupe de jeunes. Selon Aïssatou Diouldé Barry, sœur du défunt, les assaillants voulaient retirer la moto de la victime. « Il (le défunt) a quitté la maison aux environs de 22 heures pour aller chez ses amis. Quelques temps après, il a reçu un appel téléphonique d’une de ses amies qui lui a demandé de l’accompagner à Bournété, dans le quartier Madina.

Quand ils sont arrivés au niveau de l’école primaire de Bournété, ils ont été attaqués par des inconnus qui ont poignardé mon jeune frère au niveau de la tête et du ventre. Les bandits voulaient s’emparer de sa moto de marque TVS, mais comme il a crié au secours, ils ont pris la fuite », a-t-elle expliqué.

Les citoyens, venus au secours, ont transporté d’urgence Mamadou Samba Barry à l’hôpital régional de Labé. Mais, selon Dr Ataoulaye Sall, directeur général de ce centre hospitalier, il est décédé avant d’arriver sur les lieux. « On a reçu un dépôt de corps dans la nuit du jeudi à vendredi, aux environs de 23 heures.

Après examen, on a constaté qu’il y a des lésions au niveau du thorax et au niveau de la tête. Des lésions sous forme de plaies pénétrantes. C’est des lésions par arme blanche, probablement par un couteau. Actuellement, le corps se trouve à la morgue de l’hôpital régional de Labé et on attend la famille de la victime pour leur restituer le corps », a dit Dr Sall.

Cet autre assassinat a irrité les conducteurs de taxis motos de la ville, régulièrement victimes d’attaques de ce genre. Ils sont descendus dans la rue, bloquant plusieurs axes routiers. Les manifestants réclament la lumière sur la mort de leur ami, mais aussi plus de sécurité. Ils ont paralysé les activités dans une bonne partie de la ville.

A noter que la victime Mamadou Samba Barry venait à peine de se marier. Selon sa famille, il sera inhumé ce vendredi au quartier Pétéwel.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com