Journalistes en danger : Sadjo Bah mis aux arrêts, Abou Bakr convoqué à la DPJ

Décidément, les temps sont mauvais pour les journalistes en Guinée. Après l’interpellation d’Ibrahima Sadjo Bah, journaliste sportif et un des officiers médias de la Féguifoot, Abou Bakr, journaliste et directeur général de la radio Lynx FM, est également dans le viseur de la justice. Il a reçu une plainte ce vendredi, 16 août 2019, lui demandant de se présenter à la direction de la police judiciaire (DPJ) lundi, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

« Une plainte a été déposée à la radio Lynx FM, et un agent de police m’a appelé pour me demander si c’est moi le directeur général, j’ai dit oui, il a dit que je suis convoqué à la section cybercriminelle de la DPJ le lundi à 10 heures », a déclaré, au téléphone de Guineematin.com, Boubacar Diallo, communément appelé Abou Bakr.

En ce qui concerne l’objet de la plainte, notre confrère dit ne rien savoir là-dessus pour l’instant. « Je n’ai pas encore vu la plainte pour savoir de quoi est-ce qu’on nous reproche. Mais ce qui est sûr, ce que j’irai répondre à la convocation le lundi à 10 heures », a-t-il laissé entendre.

A rappeler que le journaliste Ibrahima Sadjo Bah, lui, a été interpellé dans la soirée du jeudi, 15 août 2019, à son domicile, à Kaloum, par des hommes du secrétariat général à la présidence chargé des services spéciaux, dirigé par le Colonel Moussa Tiegboro Camara.

Son arrestation fait suite à une plainte pour diffamation déposée par Chérif Haïdara, connu sous le nom de Chérif de Washington, conseiller personnel du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana. On n’en sait rien, pour l’heure, sur le contenu et la suite de son audition qui devait avoir lieu ce vendredi.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tel. 628124362

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS