Alternance en 2020 : « nous devons tourner la page du RPG… »

Le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) ne rate pas l’occasion pour tirer à boulets rouges sur le pouvoir en place. La récente tentative « d’intimidation » de Dr Ousmane Kaba à Kankan par le pouvoir ne passe pas toujours pas. Le parti invite à un sursaut national pour tourner la page du RPG, le parti au pouvoir en Guinée, après 2020. L’annonce en a été faite ce samedi 17 août 2019 à l’occasion de l’assemblée générale du parti à son siège à Nongo, dans la commune de Ratoma, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette rencontre a été présidée par Mohamed Diakité, membre de la coordination du parti. Dans son discours, monsieur Diakité a félicité les jeunes de la Haute Guinée pour l’accueil réservé à Dr Ousmane Kaba. « On a voulu empêcher Dr Ousmane Kaba d’entrer dans sa ville natale, à Kankan. Mais malgré ça, c’est à travers son discours qu’il a prouvé sa sagesse aux guinéens. Il a dit que celui qui va m’interdire d’entrer à Kankan n’est pas né d’abord. Mais, il faut retentir que les intimidations, ça ne marchera pas car nous allons sensibiliser les gens pour que le pays démarre une autre histoire en 2020. C’est l’occasion pour nous de remercier la jeunesse de Siguiri, de Kankan et Mandiana pour la mobilisation et la démonstration de force. La démonstration des jeunes de la Haute Guinée montre que la victoire et le chemin pour 2020 sont entrain de se poser pour le PADES. Et je vous informe que même les jeunes de Mandiana ont effectué le déplacement pour être à Siguiri et suivre le convoi du président de Siguiri jusqu’à Kankan ».

Par ailleurs, Mohamed Diakité est revenu sur le mauvais état des routes de notre pays qui doit dissuader les guinéens à accepter le 3ème mandat. « L’heure est grave et les guinéens traversent un moment difficile à travers le gouvernement actuel. Aujourd’hui, le pays va mal, l’état des routes en est un exemple : de Conakry à Yomou, les routes sont impraticables… Avec cette situation, on nous parle de 3ème mandat. Où est la morale ? Nous devons tourner la page du RPG. Je vais rappeler aux guinéens que le changement de la Constitution est un danger pour la Guinée. Nous devons tourner la page du RPG pour redonner l’espoir à la jeunesse guinéenne et aux femmes guinéennes. Et pour cela, nous devons travailler avec la jeunesse du PADES et son président pour y parvenir », conseille-t-il.

L’insalubrité a également été abordée par le président de séance. Selon Mohamed Diakité, « l’insalubrité de la ville de Conakry a atteint un niveau inexplicable. Malgré tout ce qui est fait, malgré tout ce qui est dit, le constat reste le même. Tout ça, à cause de la mauvaise gouvernance actuelle. De Kaloum à Kàka, on ne peut pas respirer, c’est une honte pour la Guinée. Le 09 juin 2019, il y a eu naissance d’un mouvement pour l’assainissement de la ville de Conakry et l’Etat a débloqué 9 milliards 600 millions de FG juste pour l’assainissement de la ville. Mais, le travail n’a pas été fait. Les détenteurs de ce projet doivent s’expliquer devant la loi, car aujourd’hui tout le monde se plaint, les femmes dans les marchés et nous continuons à payer les taxes tous les jours et chaque fin du mois. Pour nous, les taxes sont destinées à nettoyer les marchés, à ramasser les ordures pour les dégager et envoyer ailleurs. Mais, c’est le contraire qui est sur le terrain. C’est vraiment révoltant…»

Aissatou Sow pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS