Lu pour vous : Le Réseau africain de développement et de communication des femmes africaines (FEMNET) continue d’approfondir les connaissances sur la manière dont les politiques macroéconomiques façonnent les réalités vécues par les femmes. Par le biais de l’Académie macroéconomique féministe africaine (AFMA), FEMNET tient à renforcer les connaissances et les capacités des militants et défenseurs des droits des femmes afin qu’ils soient à l’avant-garde pour influencer les processus et les résultats des politiques macroéconomiques aux niveaux national, régional et mondial.

Le programme de l’AFMA continue de générer des connaissances en collaborant avec une masse critique de femmes afin de mener des recherches visant à étayer le plaidoyer en matière de macroéconomie et son impact sur les femmes et les filles en Afrique. Le programme soutient également les initiatives de plaidoyer des membres de FEMNET et des économistes féministes, particulièrement en liant leurs efforts non seulement pour réagir aux impacts des politiques et cadres macroéconomiques, mais aussi pour les influencer.

L’objectif général de l’AFMA est de renforcer la capacité des économistes féministes, des médias, des militants plaidant pour l’égalité des sexes et les droits des femmes à influencer les processus et les résultats des politiques macroéconomiques.

Makalé Soumah, journaliste guinéenne

A cette grande rencontre panafricaine, la République de Guinée est représentée par la Journaliste Makalé Soumah de la Radiodiffusion télévision guinéenne-RTG. Cette dame aux ambitions fortes pour une Afrique forte, est également chargée des plaidoyers au sein de l’ONG internationale Make Every Woman Count. Elle est la présidente de l’antenne guinéenne du ROAJELF, le Réseau Ouest Africain des Jeunes filles et Femmes Leaders de la CEDEAO.

Bonne chance à notre consœur Makalé Soumah !

Source : RTG Koloma

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin