En plus du monde médiatique, des acteurs politiques se mobilisent pour soutenir le directeur général de la radio privée Lynx FM. Le doyen Souleymane Diallo, qui est le fondateur de cette station de radio, a été entendu ce lundi, 19 août 2019, à la DPJ avant d’être déféré au TPI de Kaloum.

Il est poursuivi pour « délit contre l’autorité publique », suite au passage de madame Doussou Condé, pionnière du RPG, devenue farouche opposante à Alpha Condé basée aux Etats-Unis, dans une émission de la radio Lynx FM, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, s’est rendu à la Direction de la Police Judiciaire pour apporter son soutien à Lynx FM. L’opposant a dénoncé une situation inacceptable et invité les médias à poursuivre « le combat ».

Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG

« Nous sommes dans une situation pitoyable parce que c’est lui qui est président aujourd’hui… lorsqu’il a été arrêté (alors qu’il était opposant, ndlr), la presse l’a accompagné. Monsieur Souleymane Diallo (PDG du groupe de presse Lynx, ndlr), était devant. Monsieur Alpha Condé a cité monsieur Souleymane Diallo dans ses mémoires. Comment peut-on imaginer qu’un homme qui a passé 40 ans de sa vie à mener le combat politique, emprisonné pendant 5 ans ici, devenir président et vouloir fouler au sol les droits, les libertés des citoyens ?

C’est inacceptable ! Ils sont dans leur programme de 3ème mandat. La stratégie qui consiste à menacer, à museler, à fermer, à détruire la presse guinéenne. Vous avez vu ce qui s’est passé avec Mouctar Bah de RFI, ce qui se passe avec le journaliste de mosaiqueguinee.com, donc nous vous disons que nous sommes avec vous, le combat doit continuer », a déclaré le vice-président du principal parti d’opposition en Guinée.

Au moment où nous mettons cet article en ligne, le doyen Souleymane Diallo est en train d’être auditionné par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin