L’annonce a été faite par le sous-préfet de Banian à l’occasion d’une visite que le préfet de Faranah a effectuée dans la localité. Plusieurs districts de commune rurale ainsi qu’une autre sous-préfecture voisine sont inaccessibles. C’est l’effondrement de cinq ponts qui est à l’origine de cette situation, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

Muté il y a plusieurs mois à Faranah, le préfet, Elhadj Ibrahima Kalil Keïta, a entamé hier, lundi 19 août 2019, une tournée dans les différentes collectivités de la préfecture. Selon l’autorité préfecture, ce périple vise à aller au contact des populations, connaître leurs préoccupations et chercher à apporter des solutions aux problèmes rencontrés sur le terrain. La sous-préfecture de Banian a été la première étape de cette tournée.

Dans son discours de bienvenue, le sous-préfet de Banian, Sékou Touré, a commencé par saluer les réalisations du régime Alpha Condé dans la localité, citant plusieurs chantiers financés par l’ANAFIC. Cependant, il a regretté l’effondrement de 5 ponts qui rendent plusieurs localités quasiment inaccessibles de nos jours.

« En plus des réalisations dont nous avons bénéficiées, nous sollicitons auprès de vous la construction urgente de cinq (5) ponts détruits par les grandes crues sur la piste Banian-Kobiköro. Car dix (10) districts de Banian et la sous-préfecture de Kobiköro sont entièrement coupés de Banian », a déclaré le sous-préfet, ajoutant que « nous soutenons fermement la révision de la constitution, nous disons OUI à la nouvelle constitution ».

Après Banian, le préfet et sa suite ont mis le cap sur Tiro. Là aussi, le sous-préfet Gassim Doumbouya a salué les actions de développement menées par le pouvoir en place dans la localité. « Monsieur le Préfet, nous profitons de cette journée symbolique pour vous dire que notre sous-préfecture a bénéficié des grandes œuvres de notre très cher président, le Professeur Alpha Condé, à travers l’ANAFIC.

Et, nous ne cesserons jamais d’exprimer tout notre sentiment de reconnaissance et notre soutien sans condition dans la réadaptation de notre constitution pour la paix et la cohésion sociale (…) Le changement promis par notre président est qualitatif et harmonieux. Nous lui souhaitons une longue vie et une santé de fer pour que vive la Guinée dans la paix et la prospérité », a dit monsieur Doumbouya.

Ibrahima Kalil Kéïta, préfet de Faranah

A l’issue de cette journée, le préfet de Faranah a fait le point de ces visites : « nous avons commencé cette tournée ce lundi par la sous-préfecture de Banian. Les autorités locales et la population se sont fortement mobilisées dans la joie. Nous avons visité le bureau du maire en construction. Ce chantier évolue très bien. Les populations ont réaffirmé leur attachement aux idéaux du président de la République et ont exprimé leur adhésion à la révision de la constitution guinéenne.

Même son de cloche à Tiro. Là, le maire de la commune rurale de Tiro, Bangaly Major Oularé, au nom de ses citoyens, a exprimé sa colère par rapport au retard et à la mauvaise qualité des travaux du chantier du grand marché. J’ai recensé tous les problèmes à ce niveau, je vais rendre compte au gouverneur. Ainsi, nous allons convoquer l’entrepreneur pour qu’il s’explique. Si ce retard n’est pas motivé, nous allons prendre une décision », a annoncé Elhadj Ibrahima Kalil Keita.

Mais, il faut dire que le plus urgent est la réhabilitation des 5 ponts coupés entre Banian et Kobikörö pour éviter que ces localités ne soient complètement coupées du reste du pays.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com
Tel : 00224 620 24 15 13 / 660 27 27 07

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin