Lamine Guirassy, PDG du groupe Hadafo Médias

« Nous ne devons pas nous taire ou bien reculer face aux manœuvres sous-marines. J’en appelle à la plus grande solidarité. Mettons nos ego à côté et voyons ensemble l’avenir » ! C’est l’appel lancé dans la matinée de ce mardi, 20 août 2019, par Lamine Guirassy, journaliste et PDG du groupe HADAFO Médias, suite à la convocation, suivie de la mise sous contrôle judiciaire du patron du Groupe Lynx-Lance, Elhadj Diallo Souleymane, considéré comme le pionnier de la liberté de la presse en République de Guinée.

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose le coup de gueule de Lamine Guirassy :

Au moment où la liberté de la presse est en train d’être bâillonnée, malmenée et confisquée par un groupe d’individus dont l’unique visée est de saper les soubassements de la démocratie, je ne peux me taire sans apporter mon soutien INDÉFECTIBLE au groupe de presse Lance-lynx.

Avant hier, c’était quelqu’un d’autre, aujourd’hui c’est Elhadj Souleymane, l’un des doyens le plus respecté du quatrième pouvoir en Guinée – qui est honteusement poursuivi – et demain, probablement c’est moi ou bien toi.

Nous ne devons pas nous taire ou bien reculer face aux manœuvres sous-marines. J’en appelle à la plus grande solidarité. Mettons nos ego à côté et voyons ensemble l’avenir.

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin