Une jeune fille de 19 ans, admise au Brevet d’Etudes du Premier Cycle de cette année, a donné naissance à des triplés dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 août 2019 à l’hôpital régional de N’zérékoré. Jennifer Widö Zoglémou, c’est son nom, se porte bien avec ses 3 bébés, dont une fille, a appris sur place Guineematin.com à travers on correspondant préfectoral.

C’est la joie dans la famille de ce très jeune couple. Le mari est âgé de 22 ans et est élève en classe de 12ème année Sciences Sociales et la femme passe pour la 11ème année. Rencontrée à l’hôpital régional, Jennifer Widö Zoglémou a raconté comment elle a accouché. « Ça a commencé le samedi 17 août. Le lendemain, dimanche, mon ventre me faisait mal. J’ai informé les parents et ils m’ont envoyé à l’hôpital. Et, c’est à 2 heures du matin que j’ai accouché.

C’est seulement après l’accouchement qu’on est rentrés à la maison. Et là-bas, je prenais des produits mais j’avais eu quelques problèmes. J’avais souvent la nausée, mais je vomissais pas. C’est pourquoi, les médecins nous ont recommandé de revenir à l’hôpital, c’est pour cela que je suis là. Pour le moment, je n’ai rien, je me porte bien », a dit la jeune maman.

La nouvelle lycéenne a profité du micro de Guineematin.com pour lancer un appel de soutien aux bonnes volontés pour qu’elle puisse continuer ses études. « Ce que je demande aux autorités et aux personnes de bonne volonté, c’est de me venir en aide et de m’aider à prendre soin de mes 3 bébés, parce que moi, je suis élève et je veux poursuivre mes études », a laissé entendre la jeune dame.

Laye Ibrahima Keita, âgé de 22 ans, élève en classe de 12ème année Sciences Sociales et père des trois bébés, ne cache pas sa joie. « Je suis très content du fait que ma femme a donné naissance à trois bébés. Ils se portent tous très bien. Je demande aux autorités de nous venir en aide ».

Pour la naissance de ces triplés, le jeune papa dit avoir dépensé environ un million de francs guinéens. « Nous avons été bien reçus à l’hôpital. Mais le problème qu’on a eu là-bas, c’est qu’on a trop dépensé. Mon père m’a dit qu’il a dépensé plus de 700 000 GNF pour le moment. Parce que pour l’accouchement, la nuit, on a payé 300 000 GNF.

Le lendemain, ils nous ont donné une ordonnance qui nous coûté plus de 125 000 GNF. C’est mon grand frère qui est allé acheter les produits. Il y a aussi des dépenses que nous avons faites, mais je me rappelle plus ça s’élève à combien. Mais, l’essentiel est que ma femme et mes enfants se portent très bien », a dit Laye Ibrahima Keita.

A l’hôpital régional de N’zérékoré, les autorités ont refusé de se prêter à nos questions.

De N’zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620 16 68 16/666 89 08 77

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com