Oumar Sylla (alias Foniké Mengué) et Sékou Koundouno
Oumar Sylla (alias Foniké Mengué) et Sékou Koundouno

Les responsables du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ne baissent pas les bras dans leur différend avec la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) autour de la confiscation de 850 T-shirts et d’autres pièces leur appartenant. Pour entrer en possession de leurs objets et de la somme d’un million et demi de francs guinéens, confisqués lors de l’arrestation « arbitraire » de Foniké Menguè et Sékou Koundouno, leur avocat a saisi la Cour d’Appel de Conakry ce jeudi, 22 août 2019, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’on se souvient que le 16 juillet 2019, Oumar Sylla, plus connu sous le Foniké Menguè, membre actif du FNDC, a été violemment mis aux arrêts, sans mandat, par des agents en civil, et conduit à la DPJ. Par la suite, Sékou Koundouno, autre membre de la structure, également farouchement opposant au tripatouillage de la Constitution guinéenne, est mis aux arrêts alors qu’il est venu aux nouvelles à la DPJ.

Au cours de l’arrestation de Fonikè Mengué, il avait dans son véhicule quelques 850 T-shirts estampillés FNDC, 3 banderoles, deux drapeaux et une somme d’un million 500 mille GNF.

Après des heures d’audition à la DPJ, les deux activistes de la société civile ont été relâchés sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux. Mais, les T-shirts et autres n’ont toujours pas été restitués aux membres du FNDC.

C’est pour réparer ce « tort », que leur avocat, maitre Salifou Béavogui, a saisi le Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry pour des fins de restitution desdites pièces. « Nous n’allons pas lâcher prise jusqu’à ce qu’on nous restitue tous les objets et le million et demi de francs guinéens », a fait savoir l’avocat.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com