Un enfant de 5 ans a trouvé la mort par suite de noyade hier, mercredi 21 août 2019, à Sanoyah, dans la préfecture de Coyah. Fato Gbemou, la victime, a été emporté par la crue d’une rivière causée par les fortes pluies enregistrées dans la zone, a appris un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Les fortes pluies enregistrées mardi et mercredi ont été lourdes de conséquences à Conakry et Coyah. Au nombre de ces conséquences, la mort de Fato Gbemou, âgé de 5 ans. L’enfant tentait de traverser une rivière qui se trouve derrière leur domicile au secteur Sanoyah Rails, lorsqu’ils ont été emportés par l’eau. Gnanka Gbemou s’en est sorti avec des blessures, mais son enfant y a laissé la vie.

« C’est au moment où je traversais la rivière qui est derrière chez nous ici que l’eau m’a terrassé avec mon enfant. Quand on est tombés, l’eau nous a emportés. Moi, j’ai pu m’en sortir avec des blessures sur tout le corps, mais je n’ai pas pu sauver mon enfant. Au moment où je vous parle, je souffre énormément », a expliqué le père de la victime, rencontré ce jeudi à son domicile.

Et si le père de famille a pu être sauvé, c’est parce qu’il a eu plus de chance que son fils, selon Naby Yatara, chef de secteur de Sanoyah 2 Rails Plateau. « Je n’étais pas sur place au moment des faits, c’est mon adjoint qui m’a remonté l’information selon laquelle, l’eau a terrassé un père de famille et son enfant alors qu’ils tentaient de traverser une rivière. Le père de famille est allé se coincer entre des cailloux et les jeunes de la localité ont pu le sauver, ils l’ont conduit à l’hôpital. Mais, l’enfant, lui, a été emporté par l’eau. Les jeunes ont mené des recherches pour tenter de le retrouver, mais en vain.

Puisqu’il pleuvait beaucoup, ils sont remontés pour attendre que la pluie diminue avant de reprendre les recherches. Lorsque les recherches ont repris, on m’a informé que le corps d’un enfant a été retrouvé sous le pont de Kassonyah. Immédiatement, j’ai pris la famille du noyé, on s’est rendu sur les lieux et on a trouvé effectivement que c’est le corps de l’enfant qu’on recherchait. Tous les responsables locaux étaient là : l’imam du quartier, les agents de sécurité, on a remis le corps à la famille », a expliqué le chef de secteur.

A rappeler que la pluie a provoqué aussi la mort par suite de noyade d’un bébé de 9 mois ce même mercredi à Kakimbo (Conakry). Elle a entraîné aussi des glissements de terrain qui ont bloqué la circulation sur la route nationale n°1 Coyah-Kindia.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel: 622919225 / 66919225

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com