Kankan plongé dans le noir : la citerne qui alimente la centrale thermique bloquée à KK (Coyah)

La ville de Kankan n’en finit plus avec ses problèmes dans la fourniture du courant électrique. Depuis trois jours, la capitale de la Haute Guinée est complètement plongée dans le noir suite à un manque de carburant pour alimenter la centrale thermique de la Guinéenne d’Electricité (EDG). La paralysie de la circulation à quelques pas du pont KK, dans la préfecture de Coyah est à l’origine de ce problème, appris le correspondant de Guineematin.com basé à Kankan.

Les pluies diluviennes qui se sont abattues la semaine dernière en Basse Côté ont provoqué un éboulement à la sortie de Coyah. La circulation a été paralysée sur la route nationale Conakry-Kindia. Selon nos informations, la citerne qui alimente la centrale thermique d’EDG de Kankan fait partie des centaines de véhicules affectés par cette paralysie.

Cette situation a eu pour conséquences un manque de carburant pour faire tourner les moteurs de la centrale thermique. Ce qui fait que depuis 72 heures la ville de Kankan est privée d’électricité au grand dam des citoyens qui se plaignaient déjà du rationnement du courant de 18 h à 0 heure.

Joint au téléphone, le directeur d’EDG Kankan, Souleymane Camara, a confirmé l’information sans donner plus de détails.

Cette situation intervient à un moment déjà très critique pour les citoyens de Kankan, parce qu’en plus de la mauvaise desserte du courant et l’incendie qui a consumé un des moteurs envoyés de Conakry, les jeunes de la ville rendent la vie impossible aux responsables d’EDG en menaçant de fermer la boite.

A suivre !

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS