Accrochages entre pro et anti 3ème mandat à Siguiri ? Le FNDC accuse, le RPG dément !

En marge de la célébration en différé à Siguiri du retour d’exil du président Alpha Condé en Guinée, le 17 mai 1991, une manifestation pour le soutien à la nouvelle Constitution y a organisée ce jeudi, 29 août 2019. Des sources bien informées ont fait état d’un accrochage entre pro et anti nouvelle Constitution dans la ville. Si le FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) confirme cette information, le RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, dément, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon nos informations, cet accrochage s’est produit ce jeudi au quartier Pontbada, dans la commune urbaine de Siguiri, entrainant un blessé. Les échanges auraient duré pendant une bonne heure entre les deux camps.

Interrogé à ce sujet, Karamo Sylla du FNDC, est revenu sur ce qui s’est passé. « Ce jeudi matin, on sortait pour dire non à une nouvelle Constitution. Quand nous sommes arrivés au carrefour Pontbada, un groupe de jeunes qui soutenait la nouvelle Constitution est venu nous demander de rebrousser chemin. Chose que nous avons refusée. Une dame est venue frapper un petit garçon au niveau de son œil. Après, les autres sont venus jeter des cailloux pour nous faire retourner au siège », a-t-il expliqué.

Une information démentie par Souleymane Koïta, le chargé de communication de la mouvance présidentielle. « C’est faux. Nous, notre équipe de carnaval n’a rencontré aucun groupe. Nous avons mené notre carnaval sans aucun incident. Je crois que nous avons à faire à des personnes qui veulent saboter notre événement. S’il y’a eu des blessés ou quoi, c’est entre eux, mais pas avec le RPG Arc-en-ciel », a-t-il martelé.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS