Me Abdoul Kabèlè Camara, président du Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD)
Me Kabèlè Camara, président du Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD)

Pour Me Abdoul Kabèlè Camara, président du Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD), il y a trois raisons qui devraient amener le président Alpha Condé et son camp à renoncer à leur projet « macabre » de changer l’actuelle constitution pour s’offrir un troisième mandat. L’ancien ministre d’Alpha Condé devenu opposant, l’a dit à l’occasion d’une conférence organisée ce vendredi, 30 août 2019 à Conakry, par le comité de pilotage du FNDC, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

« La première raison est liée à son passé politique. Ne s’est-il pas battu pour la démocratie en Guinée ? N’a-t-il pas réclamé l’alternance en Guinée ? Alors, comment peut-on se mettre en parfaite contradiction avec son passé politique ? La deuxième raison est liée au serment, l’engagement qu’il a pris au moment de son investiture en 2010 et en 2015. Il a pris l’engagement en face de l’opinion nationale et internationale, de respecter et de faire respecter la constitution de 2010, de respecter le non renouvellement de mandat après 10 années, de ne faire que deux mandats si le peuple de Guinée lui concède la confiance.

Alors, devrait-il aujourd’hui tenter de renverser la vapeur en vue d’une magistrature à vie ? N’a-t-il pas combattu les autres hier pour cela ? Alors, il doit rester conforme à ses engagements vis-à-vis du peuple de Guinée. La troisième raison, le peuple de Guinée espère voir un jour le président de la République sortant en train de passer le relais à son successeur et sortir du palais la main dans la main de son successeur pour offrir une belle image de démocratie, d’alternance démocratique en Guinée.

Alors, j’espère qu’il intégrera ces différentes raisons, et lui et ceux qui l’entourent. Ceux-là que je qualifie de passagers clandestins qui sont là aujourd’hui tout simplement pour satisfaire leurs besoins, pousser le chef à la catastrophe. Je souhaite qu’il les débarque très tôt pour faire face à son devoir vis-à-vis du peuple de Guinée, au respect de ses engagements vis-à-vis du peuple de Guinée. Et c’est ce que le peuple de Guinée attend », a dit ce membre du Front National pour la Défense de la Constitution.

Et si le président Alpha Condé refuse de renoncer à son projet de nouvelle constitution, maître Abdoul Kabèlè Camara appelle les Guinéens à s’y opposer fermement et à l’empêcher d’aller à son terme. « Chers compatriotes du FNDC, peuple de Guinée, barrons la route à ce projet. Pas de référendum, pas de nouvelle constitution, pas de troisième mandat ! Levons-nous pour défendre ce principe », a lancé l’opposant.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin