Sira Doumbouya : une jeune dame qui compte briser le plafond de verre en Guinée

2 septembre 2019 à 7 07 44 09449

Publireportage : Mariée et mère de deux enfants, Fatoumata Sira Doumbouya est une femme débordante d’énergie. Victime d’un mariage précoce (mariée à l’âge de 13 ans), cette jeune dame de 24 ans a su tenir son foyer, poursuivre ses études et parallèlement se verser dans l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, elle est cofondatrice de l’ONG  »intégration écologique » et membre de plusieurs autres ONG de défense des droits des femmes en Guinée, a appris un reporter de Guineematin.com à Mamou.

Née en 1995 à Conakry où elle a passé son enfance, Fatoumata Sira Doumbouya a très tôt découvert le cercle des adultes. A l’âge de 13 ans, ses parents lui donnent en mariage à un homme qui lui conduira finalement à Mamou. Mais, loin de se lamenter de ce « mariage précoce » qui aurait pu asséner un coup fatal à ses rêves d’adolescente, Sira a su trouver l’énergie, le courage, la force de son émancipation et qui lui permettent aujourd’hui de se distinguer dans la vie.

« Je me suis mariée à bas âge. Je n’avais que 13 ans ; mais, je n’ai jamais voulu, même pour un seul jour, abandonner mes études. Pour mon premier garçon, par exemple, c’est de l’école que je suis allée à l’hôpital pour l’accouchement. Et, trois jours après cet accouchement, je me suis retournée à l’école pour suivre les cours… Malgré les problèmes de ménage, les grossesses, j’ai toujours voulu poursuivre mes études. Et, c’est au niveau du baccalauréat seulement que j’ai échoué. C’est ce qui m’a d’ailleurs amené à m’orienter à l’institut « Bel Avenir de Tambassa (Mamou) pour faire des études de sage-femme », a-t-elle confié à un journaliste de Guineematin.com en séjour à Mamou.

Bien qu’elle soit encore sur le banc, cette jeune femme de 24 ans dirige aujourd’hui une ONG (intégration écologique) dont elle est cofondatrice. Et, avec de maigres moyens, elle pratique l’agriculture, produit de la confiture de mangue et fait aussi des pépinières de corossol, d’acajou, etc. qu’elle propose à des particuliers.

Interrogée sur cette passion qu’elle a pour l’agriculture et l’environnement, Sira Doumbouya révèle que c’est « une passion d’enfance » qu’elle est en train de concrétiser.

« J’ai très tôt aimé l’agriculture. Lorsque j’étais toute petite, mon papa n’acceptait même pas qu’on cultive du maïs chez nous (à Conakry). Mais, moi, je forçais la situation pour cultiver quelques plantes », se souvient-elle.

En plus de sa dévotion pour le travail de la terre, Fatoumata Sira Doumbouya est une fervente défenseuse des droits des femmes et des jeunes filles. À ce titre, elle est membre de l’association des jeunes filles et femmes leaders de Guinée dont le combat pour l’émancipation de la couche féminine n’est plus à démontrer.

Dans ce combat pour la femme, Sira Doumbouya a pris part à plusieurs campagnes de sensibilisation contre les violences basées sur le genre dans la région de Mamou (où les cas de viol sur mineures sont récurrents). Elle lutte aussi pour la scolarisation de la jeune fille qui, à ses yeux, est impuissante face à la violation multiple de ses droits dont celui lié à l’éducation et à l’instruction.

« Actuellement, en Guinée, surtout dans nos villages, les parents n’ont pas trop le souci d’envoyer les filles à l’école. On pense que les filles ne sont bonnes que pour laver la maison et les bols. C’est pourquoi, nous partons dans les sous-préfectures de Mamou, Pita et Dalaba pour sensibiliser les parents afin qu’ils scolarisent leurs filles. On leur donne même tout ce qu’il faut (des cahiers, des bics, des livres,…) pour faciliter la tâche. À part cela, on organise chaque fois des formations axées sur la consultation de la charte pour la mise en œuvre des droits de l’enfant », explique Sira Dpoumbouya.

Par ailleurs, Sira Doumbouya est une combattante pour la promotion de la citoyenneté et du civisme. Par le biais de formations et de sensibilisations, cette jeune femme participe également à l’amélioration du climat de confiance entre les agents de sécurité et les citoyens.

Dans sa démarche et son combat pour une vie meilleure, Sira Doumbouya compte briser le plafond de verre. C’est pourquoi, dans son ascension, elle souhaite atteindre une autonomie financière lui permettant de concrétiser ses ambitieux projets. Seulement, les obstacles économiques sont encore énormes. Des obstacles qu’elle n’a pas manqué de souligner lors de notre entretien.

« Je vais graduellement dans mes projets. Mais, le manque de financement me ralentit beaucoup dans ma marche. Je manque à beaucoup de rendez-vous. Chaque fois, je reçois des invitations pour des forums de formation à l’international comme au Maroc, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Benin… Mais, faute de moyens financiers, je n’y participe pas », a-t-elle indiqué.

Pour toute collaboration, elle est joignable sur son numéro Whatsapp : +224655520024 ou par email : fatoumatasirabah39@gmail.com

De Mamou, Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Lire

AVIS D’APPEL D’OFRES PUBLIC POUR LA MANIFESTATION D’INTÉRÊT

2 septembre 2019 à 6 06 02 09029

Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un Don de l’Association Internationale pour le Développement (IDA) d’un montant de 30 millions $ US, pour financer le Projet Urbain Eau de Guinée (PUEG), en vue de faciliter l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans le Grand Conakry.

La Société des Eaux de Guinée (SEG) se propose d’utiliser une partie de ce fonds pour effectuer des paiements autorisés au titre du contrat découlant de la consultation concernant le recrutement d’un cabinet de consultants qui aura pour mission d’élaborer le cahier de charges pour l’acquisition d’un système de gestion clientèle.

Les services de consultants (« Services ») comprennent :

  • La rédaction d’un cahier de charges pour l’acquisition d’un système (logiciel et infrastructures réseaux) de gestion clientèle intégré et évolutif, dédié aux services combinés d’eau et d’assainissement,
  • Appui à la SEG pour le choix d’une solution optimale de gestion clientèle et assistance à l’analyse des offres et la négociation du projet de contrat.
  • Appui à la SEG pour la supervision de l’installation et la réception finale des produits (logiciels et infrastructures réseaux).

La Société des Eaux de Guinée (SEG) invite les firmes de consultants (« Consultants ») à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des Services. Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont:

  • la nature des activités du candidat ainsi que le nombre d’années d’expériences (Prospectus, autres documents) ;
  • les qualifications du candidat dans le domaine des prestations et notamment les références concernant l’exécution de marchés analogues dans le domaine des prestations décrites plus hauts en mentionnant les références des dix (10) dernières années pour des prestations similaires. Ces références doivent être certifiées par la fourniture d’attestations dûment signées par le maître d’ouvrage du projet.
  • l’organisation technique et managériale du consultant ou toute information jugée pertinente ;
  • Le classement se fera selon le plus grand nombre de références similaires ;
  • La liste restreinte ne devra pas contenir plus de deux candidats de même nationalité. Le candidat fournira dans son offre les documents administratifs officiels (certificat d’enregistrement ou Kbis) indiquant la nationalité et le capital social du consultant. 

La présente mission sera confiée à un cabinet d’études multidisciplinaires, dotés d’une grande expérience dans la rédaction de cahiers de charges pour la fourniture, l’installation, l’exploitation et la formation du personnel sur le logiciel spécialisé dans la gestion commerciale des services en réseaux (eau & assainissement, électricité, téléphonie, etc…).

Les Consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes en vue de renforcer leurs compétences respectives sous la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous-traitant.

Un consultant  sera sélectionné sur la méthode de sélection basée sur la qualité et le Coût (SBQC) et conformément aux procédures décrites dans les présents termes de référence et aux politiques de l’IDA énoncées dans les Directives de la Sélection et l’Emploi de consultants par les emprunteurs de la Banque Mondiale de Janvier 2011 et mises à jour en juillet 2014 ou Règlements de passation des marchés juillet 2016, révisés en novembre 2017, Une liste restreinte de trois (3) bureaux d’études, au minimum sans dépasser six (6), sera établie à l’issue de cet appel d’offres public à manifestation d’intérêt.

Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID° ; relatives aux règles de la Banque Mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables. Veuillez noter les dispositions additionnelles suivantes relatives au conflit d’intérêts dans le cadre des Services objet de la présente Sollicitation de manifestation d’intérêt :

« Un consultant ne doit soumettre qu’une seule proposition soit à titre individuel ou soit en tant que membre d’un groupement. Si un consultant, y compris un membre d’un groupement, soumet ou participe à plus d’une proposition, toutes ces propositions seront disqualifiées. Toutefois cela ne limite pas la participation d’un consultant en tant que sous-traitant, ou d’un individu en tant que membre d’équipe, à plus d’une proposition lorsque les circonstances le justifient et que cela est autorisé par la Demande de Propositions ».

Les consultants/firmes intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires auprès de la Société des Eaux de Guinée (SEG) aux adresses suivantes : Thierno Mamadou Nassirou DIALLO Email : naspetel2007@yahoo.fr, Tél : (+224) 628.51.88.87, S/D Planification des Investissements, Mamadou Samba Boiro Email : mboiro@segguinee.com , Tel: (224) 657.33.00.10, Directeur du Système d’Information de la SEG Sise à Almamya Commune de Kaloum et à l’Unité de Gestion du Projet Sis à Landréah Commune de Dixinn Tel : (224) 621.12.62.38.

Le dossier de manifestation d’intérêt doit être rédigé en langue française.

Les manifestations d’intérêt écrites doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne ou par courrier, au plus tard le Lundi 30 Septembre 2019 à 10 heures 30 mn. Les offres seront ouvertes le même jour à l’adresse mentionnée ci-dessus à 11 heures 30 mn en un (1) original et en deux (2) copies. à la société des Eaux de Guinée  sis à Almamya, Commune de Kaloum, BP 150 – Conakry, République de Guinée, Téléphone:(+224) 628.51.88.87.

Conakry, le 30 Août 2019

Directeur Général Adjoint chargé des

Infrastructures et du Développement

M. Laye Mamady CHERIF

Lire