Sidya Touré, président de l’UFR chez Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

Divisée depuis quelques années, l’opposition guinéenne tente de retrouver son unité pour faire face au président Alpha Condé, désireux de changer l’actuelle constitution pour s’offrir un troisième mandat. C’est dans ce cadre que Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, les deux leaders de l’opposition, se sont rencontrés ce mardi, 03 août 2019, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

La rencontre entre le président de l’UFDG et son homologue de l’UFR s’est tenue à huis clos, à la maison du chef de file de l’opposition guinéenne située à la Minière. Et à l’issue de leur tête-à-tête, les deux anciens Premiers ministres n’ont fait aucun commentaire sur leurs sujets de discussions. Même les proches des deux hommes disent ne rien savoir du contenu de leur échange qui a duré environ une heure.

Nul doute cependant que les adversaires du régime Alpha Condé veulent renforcer leur unité afin de barrer la route au projet de nouvelle constitution prôné par le pouvoir et qui devrait permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat en 2020. Ils ont dû certainement aborder aussi d’autres sujets d’actualité dont le processus de mise en place des démembrements de la CENI qui divise actuellement l’opposition.

Il y a aussi le recrutement de l’opérateur chargé de procéder à la révision du fichier électoral en prélude aux prochaines élections législatives. Leurs deux partis s’opposent à l’opérateur choisi par la CENI, et dont ils jugent incompétent d’assainir le fichier électoral qui contiendrait plus de 1 million 500 mille électeurs fictifs. Sidya Touré l’a dit et répété que l’opposition n’ira jamais à une élection avec un tel opérateur.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 224623532504

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin