Les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution vont animer une nouvelle conférence de presse demain, jeudi 05 septembre 2019, à Conakry. Les opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé pourrait mettre l’occasion à profit pour annoncer des actions d’envergure en vue de barrer la route au référendum constitutionnel prévu par le pouvoir, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

La mobilisation se poursuit aussi bien chez les promoteurs que chez les opposants au projet de nouvelle constitution qui devrait permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Après leur conférence organisée la semaine dernière et qui avait connu la présence de nombreux citoyens, les leaders du FNDC se retrouvent demain encore au même endroit. C’est-à-dire dans l’amphithéâtre Malick Condé de l’Université Kofi Annan de Guinée, à 12 heures.

Cette fois, leurs militants ne sont pas conviés à la rencontre. Les leaders politiques, de la société civile, des syndicats… membres du Front National pour la Défense de la Constitution seront uniquement devant les médias. Ils vont certainement annoncer à cette occasion, des actions d’envergure à mener sur le terrain pour barrer la route au changement de constitution voulu par Alpha Condé et son régime.

Cette sortie médiatique intervient dans un contexte marqué par des informations, annonçant que le chef de l’Etat guinéen va, enfin, briser le silence sur le sujet qui polémique depuis de longs mois dans le pays. Alpha Condé devrait prendre la parole demain pour annoncer clairement son intention de soumettre une constitution au peuple de Guinée. Si tout cela s’avère, la Guinée pourrait retomber dans un nouveau cycle de violences à l’issue incertaine.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin