image d’archive

L’épineuse question de la gestion des primes octroyées aux soldats guinéens servant sous le drapeau de l’ONU au Nord Mali revient au devant de la scène. Les accusations de détournement d’une partie de ce montant, portées par le député Ousmane Gaoual Diallo, ont été balayées d’un revers de main par Aladji Cellou Camara, de la Direction de l’Information et des Relations Publiques de l’Armée (DIRPA). C’est sur sa page Facebook que monsieur Camara l’a annoncé ce mercredi 4 septembre 2019, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Honorable Ousmane Gaoual Diallo

A l’occasion du vote au parlement guinéen, hier mardi, sur le statut général des militaires, le député Ousmane Gaoual Diallo a interpellé le ministre de la défense sur la gestion des primes des soldats guinéens de la MINUSMA (Mission des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali). « Il apparaît que certains de nos militaires, notamment ceux de Gangan 3, composés de 850 jeunes, ont exprimé des mécontentements liés à des ponctions qu’on opère sur leurs revenus de 1428 dollars, qui est versé pour chaque soldat présent à Kidal. Il se trouve que depuis qu’on a commencé à déployer nos militaires sur ce terrain, nous apprenons que 400 dollars sont prélevés sur chaque militaire », avait dit le député.

Plus loin, ce proche du chef de file de l’opposition s’était interrogé. « Si c’est une réalité, ces prélèvements sont reversés où ? Ces militaires reçoivent 1028 dollars, au-lieu de 1428. C’est quelque chose qui fait des bruits. Et quand ils sont revenus en Guinée, ils n’ont pas reçu les honneurs comme les autres. Ils n’ont pas reçu leurs primes de démobilisation de 300 dollars… »

Aladji Cellou Camara (DIRPA)

Face à cette sortie, Aladji Cellou Camara de la DIRPA a tenu à apporter des précisions : « Contrairement à certaines affirmations contenues dans la presse et comme l’a si bien indiqué le ministre de la Défense nationale lors de son passage à l’hémicycle, la Guinée ne prélève aucun centime des primes octroyées par les Nations-unies aux soldats guinéens de la MINUSMA. Mieux, la Guinée est le seul pays africain à payer mensuellement l’intégralité de ces primes en devises alors que l’ONU procède à des virements trimestriels. Tous les autres pays rémunèrent leurs soldats en monnaie locale. Le gouvernement guinéen a fait ouvrir à chaque soldat guinéen des bataillons Gangan, un compte sans intérêt dans une banque privée et les ayants-droits sont les seuls gestionnaires de ces comptes. Une fois les virements effectués, le ministère de la Défense n’exerce aucun droit de regard sur l’utilisation faite des primes par les bénéficiaires ».

Ces accusations portées par Ousmane Gaoual viennent à la suite de celles faites dans le même sens par madame Sanoh Doussou Condé, militante du RPG vivant aux USA, et qui tire régulièrement au bazooka sur le régime Alpha Condé. pour de nombreux observateurs, ce sont les révélations de cette dame qui seraient à l’origine du pétrin dans lequel se trouvent aujourd’hui nos confrères de Lynx FM

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin