Les populations de Kankan sont confrontées à une insécurité grandissante depuis un certains temps. Les attaques nocturnes sont devenues récurrentes, notamment les cambriolages. Dans la nuit du vendredi 06 au samedi 07 septembre 2019, des présumés voleurs ont défoncé la boutique du président des propriétaires de télé-centres de la ville. Les faits se sont produits au quartier M’balia, dans la commune urbaine, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon nos informations, les malfaiteurs ont emporté plusieurs téléphones et leurs accessoires. La victime, du nom de Sansy Condé, a été réveillée tôt ce samedi matin par un coup de fil de ses voisins. Arrivé sur les lieux, Sansy Condé n’a pu que constater les dégâts. « C’est les voisins qui m’ont appelé à 6h du matin. Ils m’ont dit de venir, que ma boutique a été cambriolée. Directement je suis venu trouver qu’ils ont défoncé l’arrière de la boutique… »

Sansy Condé

Faisant l’état des lieux des pertes subies, Sansy Condé dit que plusieurs téléphones portables et leurs accessoires ont été emportés par les voleurs. « Ce jour-là, très malheureusement, mes jeunes frères ont oublié de rentrer avec les téléphones et accessoires. Les voleurs ont emporté les téléphones qui sont en réparation, ceux qui sont en vente, et plusieurs accessoires ».

Monsieur Condé dit avoir saisi les autorités pour voir si la lumière sera faite dans cette affaire, en portant plainte contre X. « Quand j’ai vu l’importance des dégâts, j’ai directement saisi les services de sécurité et j’ai fait une déclaration à la gendarmerie. Je suis très mécontent par rapport à cette situation. Les jeunes qui se débrouillent sont souvent confrontés aux cambriolages. C’est tellement dommage. Je demande à l’autorité de renforcer la sécurité autour des personnes et leurs biens », demande-t-il.

Cet énième cambriolage vient allonger la liste des victimes qui sont plus que jamais désespérées. Pas plus tard que la nuit du mercredi 04 septembre dernier, des habitants de Kankan ont entendu des coups de feu. Selon nos informations, des hommes armés ont attaqué une boutique au quartier Sogbè. Ils se seraient sauvés avec des ordinateurs et une somme de 7 millions de francs guinéens.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin