Honorable Dr Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire Libéral démocrate

Le ministère des Mines et de la Géologie a réagi à la récente sortie de l’honorable Dr Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire Libéral Démocrate à l’Assemblée nationale. L’opposant a accusé le chef du département, Abdoulaye Magassouba, de s’être rendu à Siguiri via Bamako afin d’éviter les mauvaises routes du pays. « Le ministre des mines a pris l’avion de Conakry pour aller à Bamako, et de Bamako il a pris le véhicule pour aller à Siguiri, il s’est mis à danser devant les gens de Siguiri pour parler d’un 3ème mandat », a dit le député de l’UFDG.

Laye Mamady Condé, le chef du service communication du département des Mines

Au cours d’un entretien qu’il a accordé à un journaliste de Guineematin.com, Laye Mamady Condé, le chef du service communication du département des Mines et de la Géologie, a démenti catégoriquement cette information. « L’honorable Fodé Oussou ne s’est pas renseigné. J’apporte un démenti catégorique. J’ai été vraiment sidéré de lire ces propos de l’honorable Fodé Oussou Fofana sur le site Guineematin. Nous, nous avons quitté Conakry précisément le 22 août. Et, cette date a coïncidé aux coulées de boue de la montagne au niveau du pont KK et nous étions arrivés à Coyah à 06 heures du matin.

Donc, on était obligés de rebrousser chemin pour passer par Dubreka, Bondabon jusqu’à Kouria. Et, nous sommes arrivés à Siguiri le 23 août, donc le lendemain. Et, tout le trajet qu’on a eu à parcourir, le ministre n’a pas pris un vol, il l’a fait en voiture. On a fait Siguiri-N’zérékoré ; N’zérékoré-Conakry. On a maintes fois fait Conakry-Siguiri. Et, parfois on passe la nuit à Mamou ou à Dabola. Ce qu’il faut d’ailleurs dire, prendre un vol, ce n’est pas un crime. Parce qu’il y a des missionnaires en allant à Siguiri ou à Kankan, il leur faut prendre un vol pour atterrir à Bamako et ensuite ils prennent leurs véhicules, soit pour venir à Siguiri ou à Kankan. Ça, ce n’est pas un problème.

Moi, je pense qu’on peut faire la politique autrement. Il ne s’agit pas de dire ce qui n’est pas vrai, surtout quand on est un député. Donc ça, ça ne nous honore pas, nous les citoyens qui avons voté pour eux. Quand on dit honorable, il faut respecter ce titre. S’il voulait vérifier, il pouvait aller à l’aéroport de Bamako pour vérifier si le ministre a atterri là-bas. Cette façon de faire la politique n’est pas bonne. Parce qu’on pense qu’il faut être populiste, il faut bâtir sa campagne sur la diffamation, sur les contre-vérités ; ce qui n’est pas du tout bon. Par exemple, quand il dit que le ministre s’est mis à danser pour dire 3ème mandat. On est parti, il y a eu effectivement cette organisation au cours de laquelle il y a eu une forte mobilisation à Siguiri. Et, cette organisation, ce sont les citoyens de Siguiri qui ont formulé cette demande, je pense que c’est leur droit de parler d’une nouvelle constitution.

Ils ont transmis un message au ministre des Mines qui doit effectivement transmettre le message au président de la République. Il n’y a pas de crime à cela, ce sont des citoyens comme les autres citoyens des autres préfectures. Donc, moi je pense qu’aujourd’hui, on doit sortir de cela. C’est comme s’il (Fodé Oussou) dit il y a une gabegie financière, il y a ceci, il y a cela. Ce n’est pas vrai. On n’a jamais pris un vol entre Conakry et Siguiri, on est allé par la route. Et, au retour encore, on est venu jusqu’à environ 15 kilomètres de Kindia, on a emprunté une piste rurale qui nous a conduits jusqu’à Dubreka. De là-bas, nous sommes arrivés à Conakry à 1 heure du matin. Donc, moi je pense qu’on doit faire la politique avec une dose de sincérité. C’est extrêmement important, surtout quand on est député », a-t-il dit.

Dr Fodé Oussou Fofana a aussi dénoncé l’indifférence du gouvernement, notamment le ministre des Mines et de la Géologie face au récent blocage de la route au niveau du pont KK. Pour lui, Abdoulaye Magassouba ne devait pas laisser cette situation pour aller battre campagne en faveur d’un troisième mandat à Siguiri. « Ça c’est une mauvaise foi de sa part. Il y a le ministre des Travaux Publics qui était tous les jours sur le site de KK. On le voyait tous les jours dans les médias en compagnie des chinois en train de dégager la boue. Pourquoi le ministre des mines ne doit pas se déplacer ? Vous voyez, dans ce pays, comment on crée des dictateurs, on crée la pensée unique.

Chaque ministre a un rôle à jouer, il a ses prérogatives. Il y a le ministre des Travaux Publics, et ce ministre a mouillé le maillot pendant cette période et il est en train de le faire. Maintenant eux qui sont députés, qu’est-ce qu’ils ont proposé ou fait pour le pays ? Je ne veux pas rentrer dans certains détails, mais il faut qu’à un certain niveau on fasse en sorte que le politique ne nous amène pas à dire des contre-vérités. Ce n’est pas normal. Ça nous décrédibilise. Les paroles d’un député doivent l’honorer, mais c’est déshonorant ce qu’il a fait », a réagi le responsable de la communication du ministère des Mines et de la Géologie.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin