La Direction Régionale de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance de Conakry, à travers le gouvernorat, a offert des kits scolaires et professionnels aux mineurs migrants retournés. La démarche vise à renforcer le programme de réinsertion socioprofessionnelle des enfants migrants retournés et victimes de Violence, Exploitation, Discrimination et Négligence (VEDAN). La cérémonie de remise a eu lieu ce jeudi, 12 septembre 2019, dans les locaux du gouvernorat, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est au total soixante dix (70) enfants: élèves, mécaniciens, plombiers et électriciens, victimes de Violence, d’Exploitation, de Discrimination et de Négligence (VEDAN) qui ont bénéficié des kits scolaires et professionnels. Il s’agit notamment de cahiers, de sacs à dos, de crayons ainsi que des cartons d’outils professionnels composés chacun de plus de 180 clefs mécaniques, de casques, de tenues de travail, de chaussures de sécurité…

Mayo Doré, section protection des enfants à l’inspection régionale de la ville de Conakry

Le chef section chargé de la protection des enfants à l’inspection régionale de la ville de Conakry, Monsieur Mayo Doré, est revenu sur le but recherché dans cette démarche et quelques activités réalisées sur le terrain. « C’est juste une façon pour nous de renforcer la capacité de ces enfants pour qu’ils puissent rester au pays et préparer leur avenir au lieu de risquer leurs vies dans le désert ou la Méditerranée. Nous avons déjà effectué le déploiement de cinq (5) assistantes sociales dans la ville de Conakry, qui sont entrain de faire l’identification et le repérage des enfants dans les familles d’accueil pour la réinsertion de ces enfants migrants, mais également les enfants victimes de violence, exploitation, discrimination et négligence (VEDAN). Nous avons fait la redynamisation et la formation du système de protection à base communautaire qui sont nos représentants au niveau de la communauté. Et aujourd’hui, nous sommes à la remise officielle des kits scolaires et professionnels pour leur appui à la réinsertion scolaire et professionnelle », a t-il indiqué.

Mamady Touré, Directeur régional des Marchés Publics

De son côté, le représentant du gouverneur de la ville de Conakry, Mamady Touré, directeur régional des Marchés Publics, a exprimé sa satisfaction par rapport à ce don. « Le problème de la migration est un programme très épineux pour tous les gouvernants africains, particulièrement pour ceux de la République de Guinée et si on a cette occasion ce matin de remettre des kits aux élèves et aux migrants professionnels, c’est une grande satisfaction pour l’autorité de la ville de Conakry. Et c’est le lieu de remercier l’UNICEF qui nous a toujours accompagnés pour sauver des vies dans nos eaux ».

Madame Julie Dubois, représentante de l’UNICEF

Pour sa part, la représentante de l’UNICEF, Mme Julie Dubois, a invité les parents à s’impliquer dans l’éducation des enfants afin d’endiguer le phénomène de migration en Guinée. « Il y a lieu de remercier les autorités pour l’organisation de cette cérémonie et aussi de remercier notre partenaire financier qui est le département international pour le développement du Royaume Uni, qui a permis à l’UNICEF d’appuyer le gouvernement guinéen à renforcer le système de protection de l’enfant en Guinée. Quand aujourd’hui on parle du problème de migration en Guinée, si vous creusez bien, vous allez vous apercevoir qu’il y a beaucoup d’enfants qui sont entrain de partir, parce que dans leurs familles, ils sont victimes de violence, parce que leurs parents sont décédés avec beaucoup de problèmes de protection de l’enfant à la base. Donc, l’une des réponses qui peut être apportée, c’est renforcer le système de protection de l’enfant et c’est ce qui est entrain de se passer. Je voudrais encourager tous les partenaires, tous les travailleurs sociaux qui sont dans le système de protection, les familles aussi. Les enfants sont l’avenir de la Guinée et si les enfants sont bien éduqués et protégé des violences, on peut espérer qu’ils contribuent après au développement du pays », a-t-elle laissé entendre.

AOD, mineur retourné et un des bénéficiaires de ce geste, s’est réjouit d’avoir reçu des outils qui vont lui permettre d’exercer son métier. « Je suis un migrant retourné et je voudrais faire l’Electricité Mécanique. Je remercie les donateurs parce que grâce à eux j’ai eu les outils qui vont me permettre d’exercer mon métier afin de gagner de l’argent et rester chez moi parce que c’est de ça que j’avais besoin. J’ai souffert en essayant de gagner l’Europe. Donc, je déconseille toute autre personne qui voudrait quitter son pays clandestinement, parce que quelque soit les difficultés que tu rencontres chez toi, reste chez toi », a-t-il conseillé.

Selon les organisateurs, cette activité de remise de kits s’inscrit dans le cadre du programme de réinsertion socioprofessionnelle des enfants. Il va s’étendre jusqu’au mois de décembre 2019 et se déroulera dans plusieurs régions de la Guinée avec un appui financier de l’UNICEF et du Royaume Uni à hauteur de quatre cent cinquante six millions (456.000.000) de francs guinéens

Salimatou Diallo pour Guineematin.com
Tél. : 224 623 53 25 04

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin