Elhadj Sory Sanoh, préfet de N'zérékoré
Elhadj Sory Sanoh, préfet de N’zérékoré

On s’achemine certainement vers la reprise des manifestations des partisans et des opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé à N’zérékoré. Les autorités locales décident de réviser l’accord signé en juin dernier avec l’antenne régionale du FNDC et qui interdisait toute manifestation politique dans la région, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à N’zérékoré.

Dans une lettre circulaire publiée ce vendredi, 13 septembre 2019, le préfet de N’zérékoré invite les parties prenantes aux négociations ayant abouti à la signature du procès-verbal du 19 juin dernier à une rencontre le lundi, 16 septembre prochain. Elhadj Sory Sanoh précise que cette rencontre porte sur la révision de l’accord qui avait permis de suspendre toutes les manifestations politiques dans la région de N’zérékoré.

L’artisan de l’accord absent ?

Cet accord fait suite à une manifestation organisée le 13 juin 2019 par l’antenne régionale du FNDC à N’zérékoré, et qui avait été violemment réprimée par les forces de l’ordre. Une personne avait été tuée, une dizaine d’autres blessées, des commerces pillés et incendiés. C’est dans ce contexte tendu que Cécé Loua, ancien maire de N’zérékoré et coordinateur régional de l’UFR, a mené une médiation qui a permis de signer un accord entre les opposants à un troisième mandat pour Alpha Condé et les autorités locales.

Un accord dont Cécé Loua n’est pas prêt de cautionner la révision. Il a d’ores et déjà annoncé qu’il ne participera à la rencontre du lundi prochain. « Je ne participerai pas à cette réunion de concertation pour ne pas donner ma caution à la rupture d’un pacte dont j’ai été le principal artisan. Que Dieu aide N’zérékoré », a déclaré monsieur Loua.

Du côté du FNDC, on apprend qu’aucune décision n’est encore prise par rapport à sa participation ou non à la rencontre convoquée par le préfet. « Nous sommes une structure nationale bien organisée et bien structurée. Nous allons d’abord nous concerter avant de répondre si nous allons prendre part où non à cette rencontre », annonce Job Lucas Kpoghomou, coordinateur régional du Front National pour la Défense de la Constitution.
À suivre !

De N’zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com