Le Système des Nations Unies (UNFPA, OIM et UNESCO) a procédé à une remise de kits de dignité et des paquets intégrés d’une valeur de 820 millions de francs guinéens à deux foyers coraniques de Conakry (Ratoma et Matoto) et à 15 localités de l’intérieur du pays. Cet important lot, remis dans la journée d’hier lundi, 16 septembre 2019, est financé par le Fonds de Consolidation de la Paix. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans les zones risquées en Guinée, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Mme Barbara Sow, représentante résidente de l’UNFPA en Guinée

Dans son discours, madame Sow Barbara Sow du Système des Nations Unies a fait savoir que ce don vise à doter les foyers islamiques de matériels « afin de poursuivre l’enseignement de l’islam tolérant et de renforcer leur participation aux efforts de lutte contre toutes formes d’extrémisme en vue de contribuer au processus de consolidation de la paix dans leur environnement direct et dans le pays en général ».

Par ailleurs, la diplomate Onusienne est revenue sur la valeur de ce don et sur les éléments qui le composent. « Pour une valeur d’environ 820 millions de francs guinéens, ce don est essentiellement composé de : 150 kits de dignités (serviettes, brosse à dents, pattes dentifrice, des sceaux en plastique, pour les filles et femmes apprenant dans ces foyers coraniques pour améliorer leurs conditions d’hygiène et de santé ; 300 sacs de riz, 150 litres d’huile, 500 matelas, 300 couvertures, 1000 moustiquaires, 1000 exemplaires du saint Coran, 300 chaises en plastique, 250 nattes, 100 lampes torches solaires, 1000 draps de lit, 1000 bouilloires etc. L’amélioration des conditions de vie des apprenants des foyers coraniques est une priorité dans le cadre de l’assistance du Système des Nations Unies au Gouvernement et au peuple de Guinée », a-t-elle expliqué.

En outre, madame Sow Barbara a fait savoir que ces deux dernières années, les fonds de consolidations de la paix ont contribué entre-autres : « à la révision des programmes d’enseignement islamique et la traduction de certaines matières en arabe ; la mise en place de mécanismes d’alerte précoce ; la réglementation des foyers coraniques et les lieux de culte musulman en vue d’améliorer la compréhension du phénomène. Tous ces efforts déployés visent à prévenir le phénomène de radicalisme et de l’extrémisme violent », a-t-elle fait remarquer.

Elhadj Aly Jamal Bangoura, secrétaire général aux affaires religieuses

Pour sa part, Elhadj Aly Jamal Bangoura, secrétaire général aux affaires religieuses, a remercié les donateurs tout en précisant que ces kits vont améliorer le cadre de vie des apprenants. « Les activités du projet prévention pour la radicalisation et de l’extrémisme violent se déroulent dans les meilleures conditions et les résultats sont ressentis dans nos communes et préfectures. Il s’agit du recensement des mosquées et foyers coraniques et de leur règlementation. Nous sommes au jour d’aujourd’hui à la dernière activité, donc la dernière phase du projet. Le don de matériels qui fait l’objet de la présente rencontre vient à point nommé et prouve la véracité des discours que nous tenons devant les responsables de nos lieux de culte et foyers coraniques. Ce don contribuera surement à améliorer le cadre de vie de nos enfants en quête de savoir dans 17 foyers coraniques. Il nous permettra également d’être plus proche de ces lieux sacrés pour un meilleur encadrement et un meilleur suivi de ces lieux d’éducation par essence et par excellence afin que les apprenants et leurs encadreurs continuent à être des vecteurs de développement, de paix et de cohésion sociale dans notre cher pays la Guinée », a-t-il laissé entendre.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin