BAH Abdourahamane Bella, Président de la plateforme Esprit CITOYEN

Monsieur le président,

L’histoire de la politique Guinéenne est têtue pour ne pas dire bête, c’est l’éternel recommencement sans fin, des mêmes faits et des mêmes actes. L’homme politique Guinéen est celui qui se réinvente dans l’exercice du pouvoir. Qui aurait bien pu imaginer qu’une fois Alpha CONDE « Président », les Guinéens se battront encore pour l’alternance ? Telle est l’équation à laquelle nous sommes soumis à date. Notre triste destin Guinéen nous oblige à faire face à la réalité, d’oublier l’histoire parce que le temps donne toujours raison pour juger que les faits et les actes. L’avenir de la Guinée est en marche, elle se construira dans la démocratie où le maître mot est l’alternance. Personne ne peut empêcher ou freiner cet élan, rien ne pourra assouvir ce besoin de liberté auquel vous avez-vous-même contribué. Le flambeau qui a été hissé depuis bientôt 61 ans par nos devanciers continuera encore à illuminer des générations. Nous serons obligés si cela est nécessaire de lutter pour que notre pays ne soit pas l’exception en Afrique de l’Ouest en termes de démocratie.

Monsieur le président,

L’expression « c’est le peuple qui décidera » a donné l’alibi à plusieurs président de ballonner leurs peuples, s’enrichir sur son dos et le réprimer pour soi-disant maintenir « l’ordre » en fait pour se maintenir pendant des décennies au pouvoir pour le plus grand malheur du peuple abandonné à la gueule des loups comme une jungle. Si nous prenons le temps de remonter depuis 2007 en Guinée, on se rend compte que les différents sacrifices qui ont été consentis n’avaient qu’un seul et unique objectif « l’alternance ». L’incapacité des gouvernants à répondre aux besoins sociaux de base, l’incompétence, la gabegie financière, la corruption ont permis dans le temps aux peuples de comprendre que seule la démocratie dont la devise est l’alternance permettra à la compétition de voir le jour et de favoriser progressivement leur bien être.

Monsieur le président,

Les Guinéens sont fatigués des présidences à vie, ils sont fatigués de l’instabilité et de la violence, ils ne souhaitent que la paix et le développement mais aussi à l’égard des peuples du monde, ils sont déterminés à lutter contre toute forme de prise en otage. Ils vous attendent avec impatience pour connaître la direction à suivre, la majorité continue encore à croire que vous entrerez dans l’histoire en étant le premier ancien président démocratiquement élu. La jeunesse et les femmes à qui vous aviez dédié votre mandant exprime le désir latent d’entendre de vous « Moi, Alpha CONDE, Je quitterai le pouvoir en 2020 ». Cette phrase sacrée, nécessaire et indispensable, nous souhaiterions l’entendre le 02 Octobre 2019, date de notre indépendance pour entrer dans une nouvelle ère.
C’est de votre droit de proposer des amendements d’ailleurs de donner la possibilité aux jeunes comme au niveau du code des collectivités de se présenter aux élections présidentielles sans l’obligation d’un parti politique. C’est aussi de votre droit et d’ailleurs vous en serez un héros d’ouvrir le débat sur des dispositions de la constitution et de la faire adopter par le peuple. Mais, tout cela a un préalable et a besoin d’une assurance « votre engagement à quitter le pouvoir en 2020 »

Monsieur le président,

Les Hommes sont partants, la nature aura toujours raison de nous, feu Bâ Mamadou n’est plus de ce monde, feu Jean Marie Doré également, de même que feu Siradiou Diallo, tous ont répondu à l’Appel de Dieu ! C’est cela aussi la triste réalité de la vie, chacun de nous répondra à cet Appel. Ce qui est important derrière tout cela, c’est l’héritage qu’on lèguera à ses enfants. Voudriez-vous nous léguer un pays de chaos et de violence avec une instabilité de toujours ? Ou souhaiteriez-vous être un héros qui permettra à la jeunesse guinéenne de résolument se tourner vers l’avenir ? Vous avez le choix, personne ne vous l’imposera et le peuple prendra également acte de ce que vous déciderez. Ce qui est sûr et qui reste clair, c’est la volonté inébranlable et la marche forcée vers la démocratie avec tous les sacrifices que cela va engendrer.

Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens

BAH Abdourahamane Bella

Président de la plateforme Esprit CITOYEN

abellabah@gmail.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin