Nouvelle constitution : voici la position du patronat guinéen

Le Patronat guinéen approuve le changement de l’actuelle constitution ambitionné par le régime du président Alpha Condé. Les opérateurs économiques ont donné leur position sur le sujet à l’issue d’une réunion tenue ce dimanche, 22 septembre 2019 à Conakry, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Cette rencontre a été organisée suite à la réception, vendredi dernier, d’une délégation du secteur privé guinéen par le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, dans le cadre des consultations sur le projet de changement de la constitution. Les organisations patronales se sont retrouvées pour discuter et donner leur position. Et, à l’issue de la réunion tenue à huis clos, Ismaël Keïta, le président du Patronat de Guinée (PAG), a donné la conclusion des discussions.

Ismaël Keïta, président du Patronat de Guinée (PAG)

« Après deux heures de discussions, nous pouvons dire aujourd’hui par acclamation que l’ensemble des opérateurs économiques du patronat sont en faveur de l’adoption d’une nouvelle constitution pour la République de Guinée. Le secteur privé guinéen représenté ici par le patronat aujourd’hui, a dit oui à cette nouvelle réforme constitutionnelle. Mais, elle demande qu’elle soit associée à la rédaction du texte qui sera proposé au peuple.

Donc, aujourd’hui, nous remercions l’ensemble du secteur privé guinéen, les membres du patronat qui ont fait le déplacement. Ceux qui ne sont pas venus, nous ont donné leur consentement par écrit, par téléphone. Et donc aujourd’hui, à l’unanimité, nous sommes pour un référendum dans notre pays et nous suivons la CENI, l’instance qui est chargée d’organiser les élections afin de faire son rôle, que les délais qu’ils ont indiqué soient tenables », a annoncé le président du Patronat.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS