Rentrée scolaire : les stagiaires interdits au lycée de Sangoyah

Au lendemain de la rentrée administrative qui a eu lieu hier, lundi 23 septembre 2019, les responsables des écoles s’activent pour préparer la rentrée scolaire prévue le 03 octobre prochain. C’est le cas des responsables du lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya et du lycée Elhadj Boubacar Biro de Sangoyah, où s’est rendu un reporter de Guineematin.com, ce mardi.

Mamady Kankou Keïta, censeur du lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya

Trouvé dans son bureau, Mamady Kankou Keïta, censeur du lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya, travaille sur les derniers réglages avant l’ouverture des classes. Il assure que les préparatifs avancent positivement dans son école. « Nous sommes en avance, nous attendons seulement que les fournitures scolaires arrivent. Ça veut dire les cahiers de préparation pour les professeurs, la craie et d’autres fournitures scolaires.

Sinon, à notre niveau ici, on a effectivement élaboré l’emploi du temps général, l’emploi du temps individuel, tout est déjà prêt. On a préparé les cahiers de textes pour les 23 groupes pédagogiques et le registre d’appel pour les 23 groupes pédagogiques. Nous sommes maintenant sur le nettoyage des différentes salles de classe et le nettoyage des tables bancs », a-t-il indiqué.

Il reste à travailler notamment sur la gestion des effectifs, de plus en plus élevés en raison de l’échec aux derniers examens nationaux. « Pour faire la prévision, on tient compte de l’échec, on tient compte du passage, pour créer les différents groupes pédagogiques du futur. C’est dans ça qu’on va recenser les triplant qui sont à remercier, les redoublants et les promus pour savoir le nombre de chacune de ces catégories. C’est vu tout ça, qu’on forme les différents groupes pédagogiques de l’année, donc à ce niveau on n’a pas de problèmes. Parce que tous ceux qui ont fait le bac deux fois doivent être remerciés », a dit monsieur Kankou Keïta.

Elhadj Boubacar Biro de Sangoyah, Hadja Fatoumata Tounkara, censeur des 12ème et terminale

Au lycée Elhadj Boubacar Biro de Sangoyah également, Hadja Fatoumata Tounkara, censeur des douzième et terminale, annonce plusieurs dispositions prises par les autorités de l’établissement en prélude à la prochaine rentrée des classes. « Hier, nous avons tenu une réunion préparatoire de la rentrée. Au cours de cette réunion, le proviseur nous a informés des recommandations et des dispositions qui sont prises cette année pour la bonne marche des écoles.

Les professeurs doivent être prêts avec les documents pédagogiques. Même le mode vestimentaire, comment nous devons garder l’œil sur les enfants dans le domaine de leur présentation physique dans les écoles, il a parlé de tout cela. Ensuite, il a parlé de la régularité et de la ponctualité des professeurs et beaucoup d’autres recommandations », a-t-elle souligné, ajoutant qu’il a été décidé aussi d’interdire les stagiaires cette année.

« Le proviseur a annoncé également l’interdiction formelle des jeunes stagiaires que les titulaires envoient dans les écoles et se font substituer pour aller enseigner dans les écoles privées. Les autorités ont mis un accent sur ça. Si on voit que certains résultats ne sont pas positifs dans les écoles publiques, c’est parce que les titulaires généralement vont se donner à fond dans le privé et se font remplacer dans les écoles publiques par des jeunes stagiaires qui n’ont pas la maîtrise de la pédagogie. Cette année, tout le monde est informé, il n’y aura pas de stagiaires dans les écoles publiques », a dit Hadja Fatoumata Tounkara.

Fatoumata Djouldé Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS