Télimélé : de nombreux acteurs en conclave pour la consolidation de la paix

Sur initiative conjointe de l’Assemblée Nationale et des Nations Unies, en partenariat avec le ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, de nombreux acteurs ont eu des échanges sur la consolidation de la paix dans la commune rurale de Télimélé. La rencontre, organisée hier lundi 23 septembre 2019, a réuni les autorités préfectorales et communales, des acteurs de la société civile, le conseil des sages, la jeunesse, la sécurité et de nombreux missionnaires. Le thème a tourné autour de « Fora et visite conjointe pour la paix, la cohésion sociale, la participation inclusive, l’unité nationale et le respect des droits de l’homme dans les quatre régions naturelles de la Guinée », rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Dans son intervention, le chef de mission, l’honorable Elhadj Momo 2 Camara du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel, est revenu sur les objectifs de ces foras préfectoraux. « Depuis trois ans, le bureau des Droits de l’Homme des Nations Unies et du PNUD exécute en partenariat avec l’Assemblée Nationale un projet dénommé appui au dialogue et participation politique inclusive en Guinée. L’objectif est la réalisation de dix (10) foras préfectoraux pour prévenir les conflits violents, renforcer le dialogue, la cohésion sociale et l’éducation aux Droits de l’Homme ».

Quant à l’honorable Dr Alpha Mamadou Baldé du groupe parlementaire des Libéraux Démocrates, il a fait savoir que la vérité et la justice sont indispensables pour construire la paix. « La paix se construit par la vérité, la justice. On ne peut pas parler de la vérité sans la justice. Il faut réduire la stigmatisation, réduire les inégalités si on ne peut pas les supprimer ; la jeunesse est marginalisée », a-t-il lancé.

Pour sa part, madame Camara Nounkoumba Sy, représentante du ministre de l’Unité Nationale à cette rencontre, a insisté sur la nécessité d’un dialogue franc, sincère entre les fils du pays pour que la paix soit une réalité. « Les présentes rencontres constituent une occasion pour les participants de contribuer à l’atteinte de ce noble idéal, au moyen du dialogue franc, sincère, sans passion, ni haine. Nous devons échanger autour de l’essentiel en posant sur la table nos maux mais aussi en proposant des pistes de solution ».

Patrice Vahard, représentant du système des Nations Unies

De son côté, Patrice Vahard, représentant du système des Nations Unies, a invité les guinéens à s’unir autour de l’essentiel. « Ce qui peut rassembler les guinéens est plus important que ce qui peut les diviser. Ce qui fait la diversité de la Guinée, ce sont ses hommes, ses femmes, ses potentialités agricoles qui sont très riches… »

Le représentant du Groupe National de Contact pour la Paix, Elhadj Ghoudoussy Baldé, a déploré la situation politique de la Guinée qui a largement contribué à fragiliser la paix et la quiétude sociale. Il a ensuite appelé tous les guinéens à une prise de conscience collective pour bannir la haine. « L’histoire récente de la Guinée est marquée par des tensions politiques récurrentes, débouchant sur des morts d’hommes et des dégâts matériels importants. Il est grand temps qu’on tire les leçons de cette situation, surtout notre histoire récente, que les guinéens prennent conscience qu’ils sont condamnés à vivre ensemble ».

Il faut noter que c’est le préfet de Télimélé, Amadou Sadio Diallo, qui a procédé à l’ouverture des travaux de cette rencontre. Il en a profité pour demander à chacun de tout mettre en œuvre pour le maintien de la paix en Guinée, surtout à cette période préélectorale.

Depuis Télimélé, Mamadou Alpha Barry pour Guineematin.com
Tel : 624 87 73 94

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS