Réglementation des mosquées et foyers coraniques : plusieurs acteurs en conclave à Labé

Dans le cadre du renforcement de la réglementation des foyers coraniques et des lieux de culte musulmans (mosquées), le secrétariat général des affaires religieuses organise deux ateliers à Labé. Entamés le dimanche dernier, ces travaux vont se poursuivre jusqu’au vendredi, 27 septembre 2019, a constaté un journaliste de Guineematin.com sur place.

Ces ateliers d’échange regroupent des imams, des prédicateurs, des fondateurs des foyers coraniques, des enseignants et des élèves des foyers coraniques, des ONG islamiques, des comités d’alerte précoce, de la société civile. Ces différents acteurs discutent autour de la réglementation des mosquées et des foyers coraniques de la région. Cela, dans le but de préserver la paix et la cohésion sociale, a expliqué Dr Mamadou Lamine Diallo, directeur général du fonds national de la Zakat et Waqf au secrétariat général des affaires religieuses.

Dr Mamadou Lamine Diallo

« Nous sommes à Labé dans le cadre du renforcement des réglementations de nos mosquées et de nos foyers coraniques. Cette rencontre vise à développer davantage les lieux de culte musulmans pour plus de paix et de cohésion sociale entre les Guinéens, parce que la paix est une denrée commune. Je demande à tout le peuple de Guinée l’union, la fraternité car sans paix rien n’est possible, sans la paix on ne peut aller ni prier, ni au marché, ni au travail », a-t-il indiqué.

Après cette rencontre, précise Dr Lamine Diallo, « nous aurons une réglementation digne des religieux, des gouvernants, des ONG islamiques, de la société civile, pour la gestion correcte, efficiente et paisible de nos foyers coraniques et de nos mosquées. Nous invitons donc les participants à mieux travailler afin de nous doter de réglementations dignes pour mieux encadrer nos lieux de culte. Nous prions Allah pour que tous les troubles qui sont autour de nous et les maux qui gangrènent actuellement le pays soient éradiqués ».

Elhadj Safioulaye Bah, préfet de Labé

Elhadj Safioulaye Bah, le préfet de Labé, a salué cette initiative des autorités religieuses du pays. Pour lui, cette rencontre permettra de trouver des solutions à certaines situations qui sont rencontrées sur le terrain. « Nous sommes parfois surpris de voir arriver ici, dans notre préfecture, dans nos différents quartiers, des personnes détenant des autorisations pour la construction de mosquées et de foyers coraniques à partir du secrétariat général des affaires religieuses, alors qu’il fallait d’abord une autorisation par voie hiérarchique.

Nous sommes également surpris de voir des gens revenir avec des fortunes pour construire des mosquées et des écoles coraniques, mais la source de financement étant inconnue et ne passant pas par une source bancaire. Nous avons rencontré des personnes affirmant avoir rencontré Boko Haram. Donc, pour éviter tout cela, cette organisation est la bienvenue à Labé. Nous demandons aux participants de démultiplier ces enseignements et que chacun utilise les racines de la religion enseignées par nos parents. L’islam c’est le coran et la tradition du Prophète Mohammad (PSL) », a dit le préfet de Labé.

A noter que ce projet touche 13 préfectures du pays et les 5 communes de Conakry.

De Labé, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel: 625698919/657343939

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS