Dalaba : le budget préfectoral n’a financé aucune action de développement en 2018

Alpha Boubacar Kaala Bah, préfet de Dalaba

Le budget préfectoral de Dalaba n’a financé aucune action de développement en 2018, année à laquelle toutes les recettes fiscales recouvrées auraient été utilisées dans les dépenses de fonctionnement ordonnées par le préfet, Alpha Boubacar Kaala Bah, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers la vidéo ci-dessous.

C’est bien ce qui ressort du rapport annuel présenté par les autorités préfectorales de Dalaba lors de la conférence régionale de gouvernance, exercice 2019, de la Région Administrative Mamou organisée à Pita le jeudi, 26 septembre 2019, sous la présidence effective du gouverneur, Amadou Oury Lemy Diallo.

Alpha Boubacar Kaala Bah, préfet de Dalaba

« Le budget préfectoral de Dalaba, exercice 2018, s’équilibrait en recette et en dépense à la somme de 209 millions 506 mille francs guinéens. Prévisions, 209 millions 206 mille 764. Emissions, 209 millions 506 mille 764. Recouvrements, 209 millions 506 mille 764. Dépenses, 209 millions 506 mille 764 francs guinéens. Les dépenses ont été exclusivement de fonctionnement. Aucune action de développement n’a été réalisée » martelé le directeur des microréalisations de la préfecture de Dalaba, Fodé Baro qui a présenté le rapport de sa préfecture, au nom de son préfet, Alpha Boubacar Kaala Bah.

En faisant une lecture attentive de ces chiffres, l’observateur averti pense directement à un cadrage comptable. Car, on ne sait pas quelle est la baguette magique qui a été utilisée par les autorités préfectorales de Dalaba et ses services techniques pour réussir un recouvrement de 100% en matière de recettes fiscales ? A moins que ça soit le résultat d’une mauvaise évaluation de l’assiette fiscale locale.

Pendant ce temps, le même rapport révèle une insuffisance d’agents de sécurité au niveau de la police et de la gendarmerie, que toutes les motos des sous-préfets sont dans un état défectueux, et que la plupart des lampadaires solaires ne s’allume plus, faute d’entretien. A cela, il faut ajouter que les infrastructures réalisées à Dalaba au cours du 56ème anniversaire de l’Indépendance de la Guinée n’ont reçu aucun équipement.

Depuis Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS