Elhadj Mohamed Lamine Fofana, ministre de la Justice par intérim

Il n’y a pas eu audiences ce mardi, 1er octobre 2019, au TPI de Mafanco (Conakry). Sept (7) affaires criminelles étaient inscrites au rôle de cette juridiction pour cette journée. Mais, toutes ont dû finalement être renvoyées en raison de l’absence des accusés, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Parmi les dossiers qui étaient au programme de cette journée, figurent notamment des cas de viol et de trafic international de cocaïne. Mais, les avocats concernés par ces dossiers ont attendu trois heures durant dans la salle d’audience sans voir les accusés. C’est ainsi que, fatigués d’attendre, ils ont décidé d’aller rencontrer le juge pour lui demander de renvoyer les affaires programmées à la semaine prochaine.

Un des 5 hommes en robe noire qui étaient sur les lieux a pris le soin d’appeler le régisseur de la maison centrale de Conakry pour savoir pourquoi les gardes pénitentiaires n’ont pas envoyé les détenus devant être jugés. Le régisseur Soriba Bangoura lui a signifié qu’il a reçu l’appel du procureur lui disant de ne pas envoyer les accusés dont la comparution était prévue aujourd’hui.

Hormis cet état de fait, il faut souligner que très souvent, les audiences s’ouvrent avec un grand retard dans les tribunaux de première instance, particulièrement dans celui de Mafanco. Mécontents de cette situation, certains avocats nous ont expliqué hors micro qu’il y a un dysfonctionnement total à la maison centrale de Conakry. Ce qui serait en partir à l’origine de ces retards. Certains d’entre eux envisagent d’ailleurs d’écrire au ministère de la justice pour que celui-ci trouve une solution à ce problème.

A rappeler qu’au mois de juillet 2019, plusieurs avocats avaient décidé de bouder les audiences du TPI de Mafanco pour dénoncer le manque de ponctualité des magistrats de ce tribunal. Un débrayage qui n’a toujours pas porté fruit.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Tel : 224 623 53 25 04

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin