Indépendante depuis le 02 octobre 1958, la République de Guinée a eu 61 ans hier, mercredi 02 octobre 2019. Partout, dans le pays, une fête commémorative a été organisée et des hommages ont été rendus à ceux qui ont lutté (parfois au prix de leurs vies) pour que cette nation soit libre et souveraine.

Dans la préfecture de Kindia, cette célébration s’est déroulée à la place des martyrs, en présence des autorités administratives et militaires, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Kindia.

Revue des troupes, dépôt d’une gerbe de fleurs, défilé des corps socioprofessionnels et des forces de défense et sécurité… La ville de Kindia a vibré ce mercredi au rythme de la fête commémorative de l’an 61 de l’accession de la Guinée à la souveraineté nationale. Les populations de la cité de Manga Kindi ont bravé la pluie pour rallier la place des martyrs afin de donner une empreinte particulière au 61ème anniversaire de la Guinée indépendante.

Mamadouba Bangoura, maire de la commune urbaine de Kindia

Dans son discours de circonstance, le maire de la commune urbaine de Kindia, Mamadouba Bangoura, a exhorté les populations de la ville à la cohésion sociale. Il a aussi profité de l’occasion pour dire « OUI » au projet de la nouvelle constitution. Un projet qui polarise actuellement les débats politiques, puisque pouvant donner la possibilité au président Alpha Condé de prolonger son bail à la tête de la Guinée après son deuxième et dernier mandat, en 2020.

« J’invite les uns et les autres à resserrer les rangs et de soutenir les idéaux de paix et de progrès prônés par son excellence le chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé, pour une Guinée émergente et prospère. L’engagement de tous est vivement souhaité dans l’accomplissement de cette mission noble… Braves populations de Kania, je vous exhorte à une synergie d’action, à une cohésion sociale, à l’unité nationale pour le bonheur de notre pays tant souhaité par le peuple de Guinée. Vive la paix ! vive l’unité nationale, vive la Guinée émergente et prospère ! vive la nouvelle constitution … », a dit Mamadouba Bangoura.

N’fan Soumane Touré, Préfet de Kindia

De son côté, le préfet de Kindia a tout d’abord survolé les évènements qui ont conduit la Guinée à l’indépendance et le chemin à la fois périlleux et glorieux emprunté par notre pays, depuis son accession à la souveraineté nationale.

Le préfet, N’fan Soumane Touré, s’est ensuite réjoui du choix porté sur Kindia pour abriter les festivités de l’an 61 de la Guinée indépendante (même si ces festivités ont été reportées à 2020), tout en exprimant la détermination des populations de Kindia à soutenir le projet d’une nouvelle constitution dans le pays.

« La région de Kindia a eu le privilège d’être choisie pour les festivités de l’an 61 de notre indépendance, reportées très heureusement pour l’année 2020. Cet honneur renouvelé par le gouvernement de la République à notre préfecture et à notre région, témoigne de toute l’attention que le chef de l’Etat porte sur nous. Cela est un grand espoir pour toutes les composantes sociales de notre préfecture qui ne ménagent aucun effort pour soutenir les actions du Pr Alpha Condé. C’est pourquoi, elles sont résolues pour la nouvelle constitution… Les paisibles populations de Kindia nourrissent l’espoir de voir le peuple de Guinée choisir, comme en septembre 1958, le chemin de la vérité et de son avenir. Cette commémoration de notre fête de l’indépendance est en effet un rappel de mémoire et de devoir pour tout citoyen. Car, le pays restera toujours un patrimoine collectif qu’on doit partager, gérer, sauvegarder et transmettre aux générations futures avec fierté et responsabilité. Tous ces grands investissements qui sont effectués à travers les différentes localités de la Guinée et qui sont envisagés, doivent nous indiquer le chemin de l’exemple et de la reconnaissance pour un homme qui a promis le retour de la Guinée sur l’orbite du bon changement », a dit N’fan Soumane Touré.

Pour sa part, Hadja Sarangbè Camara, gouverneure de la région administrative de Kindia, a appelé les populations de la ville des agrumes à promouvoir la paix et à rester alignées derrière l’actuel président de la Guinée.

Hadja Sarangbè Camara, gouverneure de la région administrative de Kindia

« Donnons-nous la main et restons solidaire. Aujourd’hui, c’est nous qui sommes les administrateurs. Mais, quand on dit que tu es le chef, c’est qu’il y a des gens derrière toi… Le multipartisme a été créé. Mais, on ne peut pas dire que chaque parti va faire ce qu’il veut, comme il le veut. Aujourd’hui, c’est le Pr Alpha Condé qui est le président de la République. Restons derrière lui. Il n’y a pas une seule personne qui ne va pas passer… Nous avons tous prié Dieu pour qu’il nous donne un président qui peut nous aider. Et, il nous a donné le Pr Alpha Condé. Celui qui dit que ce n’est pas ce dernier, c’est avec Dieu qu’il sera en conflit… Même si c’est une famille, si vous n’êtes pas d’accord, votre famille ne peut pas avancer. Donc, donnons-nous la main, soyons unis et restons derrière le Pr Alpha Condé pour que la Guinée aille de l’avant », a indiqué Hadja Sarangbè Camara.

A noter que la célébration du 61ème anniversaire de la Guinée à Kindia a été rehaussée de la présence de monsieur Ibrahima Kalil Konaté (K²), président du Conseil d’administration de la LONAGUI et ancien ministre de l’éducation, et du député uninominal de Kindia, Dembo Fadiga.

De Kindia, Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin