Arrestation d’individus munis de gris-gris à N’Zérékoré : le patriarche appelle au calme

Le patriarche de N’zérékoré, Molou Holomo Haly Zogbélémou

Un groupe de huit individus a été mis aux arrêts il y a quelques jours à N’zérékoré, accusé de s’être livré à de la magie noire dans un domaine appartenant à un responsable local du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). La nouvelle s’est propagée dans la ville comme une traînée de poudre et a suscité commentaires et interrogations. Pour parer à toute éventualité, le doyen des sages de la région, Molou Holomo Hazaly Zogbélémou, a appelé au calme et à la retenue, en attendant que la justice fasse son travail, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Des individus qui seraient venus de la Haute Guinée ont été mis aux arrêts dans un domaine appartenant au coordinateur régional du FNDC, Job Lucas KPOGHOMOU, au quartier Nienh Kpama 2, en train de se livrer à des pratiques assimilées à de la magie noire. Pour calmer les esprits, le patriarche Molou Holomo Hazaly Zogbélémou a organisé une importance réunion dans la soirée d’hier Vendredi, 04 octobre 2019.

Selon le patriarche, « nous avons organisé cette rencontre eu égard aux informations que nous avons reçues, en ce qui concerne les gens qui ont été interpellés dans la forêt par des citoyens de Nienh. Selon les informations, il y a eu des gens qui sont partis dans le champ d’un citoyen pour faire des rituels. Ils étaient au nombre de dix (10), ils ont été interpellés par la jeunesse et conduit au niveau du maire, du maire à la gendarmerie, et de la gendarmerie à la justice. De nos jours, il y a 8 qui sont retenus. Les deux ont été laissés parce que selon la justice, c’étaient des transporteurs, des motards. Les huit qui sont retenus par la justice vont faire face à la loi ».

Pour calmer les ardeurs des uns et des autres, le patriarche a appelé au calme. « Nous appelons jeunesse au calme, nous appelons la population de N’Zérékoré à se ressaisir parce que le problème est déjà à la justice. Quant à moi, le patriarche de N’Zérékoré, je lance un appel à tous les sages de la région d’être avec moi le mercredi, 09 octobre 2019, pour que nous puissions analyser ensemble ce problème, voir les tenants et aboutissants, pour que nous puissions donner de bonnes informations à la population ».

Pour rappel, c’est dans la nuit du mercredi, 25 septembre 2019, que ce groupe de personnes qui serait venu de la Haute Guinée a été mis aux arrêts. Ils avaient par devers eux 2 boucs noirs, 2 coqs noirs, 5 téléphones, 4 motos, un sac de 50 kg rempli de fétiches et des armes. Ils ont été maitrisés aux environs de minuit en train de faire un rituel dans la forêt de Job Lucas KPOGHOMOU, coordinateur régional du FNDC, au quartier Nienh Kpama II dans la commune urbaine de N’Zérékoré.

A suivre !

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo LAMAH pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620 16 68 16/666 89 08 77

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS