Il y a 24 heures de cours de mathématiques non dispensées au préjudice de 3 salles de classe au Collège Konkola, où la Direction utilise, depuis 5 ans, un contractuel pris en charge par les parents pour les élèves qui en ont la chance, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers la vidéo ci-dessous.

En attendant la reprise effective des cours au Collège Konkola, dans la commune urbaine de Labé, où les élèves refusent pratiquement de venir à l’école depuis le début de cette année scolaire, la direction des études est confrontée, depuis 5 ans, à une insuffisance de professeurs de mathématiques.

« Nous avons 13 groupes pédagogiques au Collège de Konkola, à savoir : 3 pour les 7ème Année, trois 8ème Année, trois 9ème Année et quatre 10ème Année pour 13 salles de classe opérationnelles. Au Collège de Konkola, les cours ne sont pas à mi-temps. C’est de 8h à 14 heures. L’effectif de l’établissement aujourd’hui est de 1.515 élèves dont 765 filles. Nous avons ici 24 heures de mathématiques non enseignées. Pour trois classes, il n’y a pas de professeur. Il y a aussi la vétusté des locaux comme vous le voyez ici » a expliqué le directeur des études du Collège Konkola de Labé, Mamadou Mouctar Barry.

Mamadou Mouctar Barry, Directeur des études du collège Konkola

Il convient de signaler les élèves de l’établissement qui reçoivent jusque-là les cours de mathématiques le doivent à leurs parents qui mettent la main à la poche. « Nous travaillons avec un contractuel communautaire que les parents d’élèves payent. Et cela, depuis 5 ans, ce trou est là. L’argent de l’APEAE que nous récoltons, il y a une clef de répartition. Dans cette clef de répartition, c’est dans la part de l’APEAE que nous prenons pour payer les contractuels » a-t-il ajouté.

Au cours de cette nouvelle année scolaire 2019-2020, l’établissement est aussi obligé de faire appel aux services d’un autre contractuel pour les cours de Biologie. Il sera question de combler le vide laissé par l’ancien principal du collège, Amadou Mouctar Diallo qui vient d’être muté à l’Inspection Régional de l’Education de Labé.

Avec cette situation qui se constate presque dans les établissements scolaires du pays, tous les ingrédients sont réunis pour que le fameux projet de changement de la constitution pouvant aboutir à un mandat supplémentaire pour le président Alpha Condé passe sans coup férir auprès des élèves et de leurs parents qui en ont assez de la mauvaise gouvernance scolaire en Guinée.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin