Lycée GLC (Labé) : les décès de deux Profs de philosophie laissent un grand vide

En cette nouvelle année scolaire 2019-2020, le Lycée Général Lansana Conté (GLC) de Labé est confronté au grand vide laissé par les deux éminents professeurs de philosophie de l’établissement, Fodé Aboubacar Bangoura et Fodé Moussa Diané, décédés des suites de maladies, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers la vidéo ci-dessous.

Le censeur du Lycée Général Lansana Conté, David Fara Yombouno pointe un doigt accusateur sur les parents d’élèves qui ont démissionné dans le suivi de la scolarité de leurs enfants. « Les parents d’élèves doivent aider pour la sensibilisation des élèves, pour leur dire qu’après trois mois de vacances, dans les conditions normales, le 3 octobre, ils devaient être dans la précipitation pour reprendre les cours, puisque nous évitons ce qui est arrivé l’année passée. L’année passée les cours n’ont pas démarré aussitôt. Mais, cette année, la date du 3 octobre ayant été respectée, les parents, de leurs côtés, devaient vraiment sensibiliser pour que le premier jour des cours que les élèves viennent. Au niveau des parents, il n’y a pas eu vraiment une grande mobilisation », a-t-il expliqué.

David Fara Yombouno, censeur du Lycée Général Lansana Conté

Parlant des préparatifs de cette rentrée scolaire, le censeur de Général Lansana Conté de Labé, David Fara Yombouno déplore aussi le retard accusé par les autorités scolaires dans la mise à disposition du matériel didactique. « Au niveau des autorités, par rapport au matériel qu’on devait recevoir, c’est seulement hier (ndrl vendredi, 4 octobre) que nous avons reçu quelques boites de craie, les règles, les compas, etc. Ce qui devait venir même une semaine ou deux semaines à l’avance. Parlant des cahiers, on ne peut pas préparer sans les cahiers. On parle d’ouvrir les registres, le cahier de contrôle des professeurs, le cahier de contrôle des professeurs dans la classe, maintenant, il y a aussi des registres à préparer. Si on envoie seulement le matériel deux jours après l’ouverture des classes, ça c’est une difficulté. Jusqu’à présent, on n’a pas pu entrer en possession des cahiers venus du département. Ça aussi c’est une difficulté » a-t-il regretté.

En ce qui concerne le personnel enseignant, notre interlocuteur a relevé une insuffisance de professeurs dans certaines disciplines comme la philosophie et les mathématiques. « Cette année, le Lycée Général Lansana Conté a enregistré le décès de deux professeurs qui enseignaient la même matière. C’est-à-dire la philosophie. Je veux parler ici de monsieur Fodé Aboubacar Bangoura qui enseignait la philosophie et tout dernièrement monsieur Fodé Moussa Diané que nous avons perdu et dans le même établissement. Cela nous a causé pas mal de difficultés. Ça veut dire que nous sommes en manque de professeurs par rapport à la philosophie. Ensuite les mathématiques, depuis que je suis arrivé au Lycée Général Lansana Conté comme censeur en septembre 2012, on a toujours eu des difficultés de professeurs. En mathématiques, on a toujours cherché à trouver par nos propres moyens un professeur pour venir compléter, parce qu’on n’a que deux professeurs de mathématiques titulaires qui sont là. Et vous savez que toutes les options font mathématiques. Nous avons besoin d’un professeur de mathématiques pour compléter à 3 parce que nous avons beaucoup d’heures de mathématiques », a-t-il prévenu.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS