Les relations ne sont plus en odeur de sainteté entre la direction de la société de gardiennage Actop Solution et une partie de ses employés. Certains agents de la société protestent contre des abus dont ils se disent victimes et appellent à des mesures urgentes, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Ils sont au nombre de 15 agents. Ils ont rédigé un mémorandum contenant tous leurs griefs et sont venus remettre le document à leur direction. Mamady Sylla est l’un des protestataires. « Cela fait un peu plus de 6 mois qu’on ne reçoit plus notre salaire à temps. Or, il y a certains qui sont privilégiés. Eux, ils reçoivent leur salaire à partir de 28, tandis qu’il y a un groupe qui peut rester deux mois sans avoir leur salaire. Dans notre groupe, il y en a qui ont fait deux mois sans salaire.

Le problème, c’est qu’ils (leurs responsables) doublent les mois. Et en nous payant, ils payent un seul mois, on attend encore deux mois pour recevoir le salaire d’un mois. Donc, c’est ce qui a motivé aujourd’hui les travailleurs que nous sommes à se lever pour venir présenter un mémorandum au niveau de la société. Il n’y a pas d’injures, ni casse, ni jets de pierres. Nous sommes juste venus présenter ce mémorandum à notre direction », explique l’agent de sécurité.

Ces agents sont des anciens employés d’Intercon Sécurité, société qui a été rachetée par Actop Solution. Selon Mamady Sylla, au moment de ce rachat, leur nouvel employeur leur avait promis que tous leurs avantages ne seront pas remis en cause. Mais aujourd’hui, c’est tout le contraire. « Lorsque Actop Solution a racheté la société Intercon Sécurité, il a promis de respecter tous les avantages qu’on avait avec Intercon Sécurité.

Il avait dit que les salaires ne seront pas modifiés, les primes d’ancienneté seront maintenues, les prises en charge, les congés, les jours de fériés, il avait tout promis de respecter. Mais très malheureusement, aujourd’hui on a constaté que tous ces avantages ont été supprimés. Il y a 4 mois de cela, il a réduit le salaire à 30%. Nous, on a l’habitude de voir une augmentation de salaire mais pas une diminution de salaire jusqu’à 30% », a-t-il déploré.

Ces agents espèrent que leur mémorandum aura une suite favorable. A défaut, ils promettent de descendre dans la rue très prochainement pour se faire entendre.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com
Tel : 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin