Fièvre des législatives à Lélouma : le vice-maire Souleymane Obama démissionne de l’UFDG

Piégé par la rétention de l’information par rapport à ses ambitions personnelles, le vice-maire de la commune urbaine de Lélouma, Thierno Souleymane Diallo, connu sous le sobriquet de OBAMA, vient de démissionner de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), après 11 ans de loyaux services rendus à cette principale formation politique de l’opposition guinéenne et à son président Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Joint au téléphone dans la matinée de ce lundi, 7 septembre 2019, Thierno Souleymane Obama a confirmé à Guineematin.com son départ définitif de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et justifie sa décision par une « trahison du président Elhadj Cellou Dalein Diallo. « Avant de rentrer, j’avais demandé à Elhadj Cellou Dalein de me soutenir pour la mairie de Lélouma », dit-il

Apparemment, le président de l’UFDG a donné son accord de principe à Obama mais n’a finalement pas honoré ses engagements : « il suffisait juste qu’il donne des consignes à la fédération. Finalement, j’ai été obligé d’aller à un consensus. Ce n’était vraiment pas mon objectif », a-t-il précisé.

Où est le problème alors ? Souleymane Obama Diallo a passé tout son temps à préparer les prochaines élections législatives. Grosse surprises désagréable, il vient de découvrir qu’il y a un autre accord scellé en 2013 qui l’empêche d’être candidat à ces élections pour le parlement guinéen.

« Vous savez qu’il y a deux fédérations à Lélouma ici. Lélouma Centre et Thianguel-Bori. En 2013, ils ont convenu que Lélouma présente l’uninominal qui a été Dr. Ibrahima Diallo. Pour les législatives qui viennent là, c’est Thianguel-Bori qui doit présenter le candidat. Ce qui me bloque dans mon élan. Dans ces conditions, je ne suis même pas membre statutaire des primaires de l’UFDG. C’est pourquoi, après de longue réflexions, j’ai décidé de claquer la porte », a-t-il ajouté.

Thierno Souleymane Diallo a confié à Guineematin.com que de toute les façons, il sera candidat à ces élections législatives qui pointent à l’horizon. « Je suis en train de voir avec quel parti aller pour défier le candidat que l’UFDG va présenter ici », a-t-il annoncé.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Lettre de démission de Thierno Souleymane Diallo

Monsieur le Président,

Je viens très respectueusement auprès de votre haute personnalité présenter ma démission au sein du parti de l’Union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG).

En effet, vous vous souviendrez Monsieur le président que j’ai adhéré au parti en juillet 2008 avec beaucoup d’autres personnes du bureau exécutif de l’UPR. Et depuis cette date je suis membre du bureau exécutif de l’UFDG et votre attaché de presse jusqu’au 24 Novembre 2011, veille de mon départ pour le Canada. Toujours attaché aux idéaux du parti.

J’ai continué à servir le parti dont vous êtes le président même en dehors du pays via les réseaux sociaux.

A la veille des élections communales en Guinée, j’ai décidé de quitter le Canada pour présenter ma candidature a la mairie de la commune urbaine de Lélouma. J’avais demandé votre soutient depuis Montréal au Canada.

À travers un consensus à la place d’un congrès j’ai cédé pour la bonne marche du parti au poste de maire de la dite commune pour occuper le poste de 1er vice maire.

En prélude de la nouvelle consultation électorale pour les législatives, je décide de me présenter au poste de candidat de député uninominale de Lélouma sous la bannière de l’UFDG.

Mais après plusieurs consultations auprès des personnalités dont Monsieur le maire de Thianguel Bori, Elhadji Mamadou Bhoye et bien d’autres m’ont fait comprendre qu’un consensus aurait été trouvé en 2013 à Lélouma centre pour le choix du député uninominale selon les axes suivants :

  • 2013 : Le député serait de l’axe Lélouma centre, Sagalé et Hérico et le choix a été respecter à la personne de l’honorable DIALLO Ibrahima ;
  • Et la prochaine échéance de Décembre 2019, c’est à la fédération de l’axe Thianguel Bori qui choisira le député uninominal de Lélouma. Selon les mêmes sources, cette décision reste en vigueur et demeure.

Me sentant exclu à travers ce consensus à la place d’un congrès et mon souhait de me présenter candidat sous la bannière de l’UFDG étant complexe aux prochaines élections législatives je vous présente ma démission au sein du parti de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

Je vous prie Mr le président de l’UFDG de recevoir mes salutations distinguées

L’intéressé

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS