Comme prévu, la rentrée universitaire a eu lieu ce lundi, 07 octobre 2019, en Guinée. Les vacances terminées, les activités reprennent dans les institutions d’enseignement supérieur du pays. Et, cette reprise a été plutôt timide à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Pr Cheick Abdoul Baldé, Vice recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry

Après les préparatifs, place au travail pour les responsables de l’Université Gamal. Selon le Professeur Cheick Abdoul Baldé, vice-recteur de cette institution d’enseignement supérieur publique, toutes les dispositions ont été prises pour le bon déroulement de cette nouvelle année universitaire. « Ici à Gamal Abdel Nasser de Conakry, la rentrée est effective. En ce qui concerne les préparatifs pour le bon déroulement des programmes, des dispositions sont prises : nous avons notamment aménagé les salles de classe, les tableaux sont repeints, les enseignants sont prêts.

A l’occasion de la rentrée administrative, nous avons exigé à ce que tout soit mis en œuvre pour la réussite de l’année universitaire 2019-2020. Cette année, nous avons reçu 10144 étudiants de toutes options confondues. Les cours, les inscriptions et les réinscriptions commencent aujourd’hui. Pour ce qui est des inscriptions et les réinscriptions, elles se poursuivront jusqu’au 09 novembre 2019. L’inscription c’est 250 mille francs guinéens pour les nouveaux et 200 mille francs guinéens pour les anciens. Ça c’est adopté par toutes les Universités depuis l’année dernière », a indiqué monsieur Baldé.

Mais à Gamal, ce n’est pas encore le grand engouement. Même si les enseignants sont pour la plupart présents, les étudiants ne sont pas au rendez-vous. Dans toutes les salles de classe que nous avons visitées, peu d’étudiants étaient présents. Ce qui n’a pas empêché quand même la reprise des cours par endroits. C’est le cas de la classe de première année Biologie, où Marcel Kamano a dispensé son premier cours de Mathématiques.

« Vous avez vu la salle, sur 250 étudiants il n’y que ce nombre que vous voyez là (36 présents). Normalement, c’est aujourd’hui la rentrée pédagogique mais les étudiants viennent au compte compte-goutte. Il y a très peu d’étudiants par rapport à l’effectif total. Peut-être que c’est les parents qui ne sont pas prêts à laisser les étudiants venir s’inscrire. On ne sait pas exactement pourquoi ils ne sont pas encore prêts à venir », soutient l’enseignant.

Youssouf Chérif, président des étudiants de la licence 4 Génie Civil

De son côté, Youssouf Chérif, président des étudiants de la licence 4 Génie Civil, estime qu’il y a encore des choses à régler avant que tout soit prêt à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. « Nous sommes là, les choses ont commencé, mais tout n’est pas quand même totalement terminé, puisqu’il y a des salles de classe qui sont rénovation. Pour ce qui est de l’inscription, normalement les choses devaient rentrer en ordre depuis le 03 octobre dernier mais moi je n’ai pas eu l’occasion de me réinscrire. Jusqu’à présent je ne me suis pas encore réinscrit. J’appelle mes collègues qui sont à Conakry et à l’intérieur du pays qui n’ont pas encore repris, à venir reprendre les cours », a lancé l’étudiant.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com
Tel : 00224622919225 / 66691922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin