Karim Doumbouya, président des jeunes bijoutiers de Guinée

Elhadj Boubacar Fofana, le président de la Fédération Nationale des Artisans de Guinée (FENAG) est décrié par certains membres de la structure. C’est Karim Doumbouya, le président des jeunes bijoutiers de Guinée, qui a confié l’information à un journaliste de Guineematin.com hier, lundi 07 octobre 2019. Il assure que lui et ceux qui ont la même position que lui sont bien décidés à faire partir leur président pour en place une nouvelle équipe dirigeante.

« Ça fait maintenant 9 ans depuis que son mandat est fini et il ne cherche même pas à renouveler son mandat ou à organiser des élections pour que quelqu’un d’autre puisse le remplacer. C’est ce qui a fait que maintenant nous les artisans, nous avons formé un bloc pour le faire partir afin qu’on organise une nouvelle élection. Il faut qu’il parte maintenant, il doit partir, il n’est même plus question qu’il organise les élections. Il est à la tête de cette fédération il y a bientôt 20 ans, et jamais il n’a voulu organiser une seule élection.

Chaque fois qu’on lui dit d’organiser l’élection, il dit d’attendre qu’il consulte la base alors qu’il n’a pas besoin de consulter la base puisque les textes indiquent que quand le mandat finit, il faut organiser l’élection. Mais 2004, aucune élection n’est organisée. Il reste toujours là alors que les choses ne marchent pas. Maintenant, les artisans veulent son départ pour qu’on trouve une nouvelle génération pour l’artisanat », indique Karim Doumbouya.

En plus de l’expiration de son mandat, il est reproché à Elhadj Boubacar Fofana son manque de dynamisme. Karim Doumbouya estime que l’actuel président ne fait rien pour les artisans. « S’il y avait de l’amélioration des conditions de vie et de travail des artisans, peut-être qu’on aurait essayé de négocier, mais là rien ne bouge au niveau du secteur de l’artisanat en Guinée. On ne sent même pas que l’artisanat existe en Guinée. C’est-à-dire du ministère jusqu’à la FENAG rien ne bouge. Dans les autres pays, les artisans sont bien organisés, ici ça n’existe pas.

Normalement, c’est la fédération nationale des artisans des Guinée (FENAG) qui doit organiser les foires artisanales en Guinée, mais si le président de la fédération n’est plus en règle comment on peut parler de l’organisation de foires dans ces conditions par la fédération ? C’est impossible. C’est le ministère même qui se charge de l’organisation des foires et invite les artisans. Ce qui ne se doit pas. C’est les artisans qui doivent organiser les foires artisanales », a-t-il laissé entendre.

Le président des jeunes bijoutiers de Guinée annonce des manifestations de rues à venir pour contraindre le président de la Fédération Nationale des Artisans de Guinée à quitter son poste. « Nous comptons faire des manifestations pour le faire quitter. On prépare les manifestations pour alerter les autorités ».

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel : 00224 622 919 225 / 666 919 225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin