Engagée dans la bataille que mène le FNDC pour barrer la route au projet de troisième mandat du président Alpha Condé, l’UFDG vient de bénéficier d’un soutien de taille. Plusieurs jeunes ressortissants de la Guinée forestière ont créé une association visant à soutenir les idéaux de la principale formation politique d’opposition du pays. Cette association a été lancée hier, jeudi 10 octobre 2019, au cours d’une conférence de presse à Conakry, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La structure est dénommée association de la jeunesse forestière pour le soutien aux idéaux de l’UFDG. Selon son président, Charles Zoumanigui, elle vise avant tout à défendre les intérêts de la Forêt, une région aujourd’hui abandonnée par les gouvernants. « Nous savons que la forêt est une région laissée pour compte, une région marginalisée, cela n’est secret pour personne. Donc, nous nous sommes constitués en association pour d’ores et avant défendre les valeurs de la Forêt et faire en sorte que la voix de la Forêt soit aussi prise en compte dans les prises de décisions de notre pays.

Le soutien des idéaux de l’UFDG ça vient donner une autre coloration politique à notre association, dans la mesure où, nous nous reconnaissons désormais dans les actions formelles d’un grand parti politique, nous nous reconnaissons dans l’idéal de défense, dans les valeurs de défense de ce grand parti. Donc, nous sommes membres à part entière de cette plus grande formation politique de la Guinée », a-t-il expliqué.

Il ajoute que cette association a trois vocations fondamentales. « La première vocation est de rappeler aux forestiers qu’ils n’ont plus intérêt à soutenir ce régime (le régime Alpha Condé), la deuxième vocation est de lutter contre tout changement de constitution dont l’effet serait de contourner le principe sacrosaint de l’alternance démocratique. Dans le même ordre d’idées, elle se reconnaît dans le combat du FNDC. Par conséquent, elle approuve et observe le mot d’ordre de manifester sur toute l’étendue du territoire à partir du lundi 14 octobre 2019.

La troisième et la dernière vocation de cette association est de soutenir l’UFDG, à sa tête le président Elhadj Cellou Dalain Diallo, à travers des manifestations, des meetings, des conférences de presse pour que les Guinéens comprennent désormais que ce n’est qu’avec l’UFDG que l’alternance est possible en 2020 », a dit Charles Zoumanigui.

L’association de la jeunesse forestière pour le soutien aux idéaux de l’UFDG invite donc les Guinéens à se mobiliser massivement pour participer aux manifestations de rue appelées par le Front National pour la Défense de la Constitution. « Au peuple de Guinée qui a toujours été présent aux grands rendez-vous, aujourd’hui encore le pays a besoin de vous pour sauver les acquis démocratiques. Nous nous sommes battus, du sang a été versé, nos sœurs ont été violées, il y a eu des handicapés à vie pour préserver cette démocratie-là. Aujourd’hui, cette démocratie est menacée, le pays a encore besoin de nous comme le 28 septembre 1958, il encore besoin de nous comme en janvier-février 2007, il a encore besoin de nous comme le 28 septembre 2009.

Nous devons préserver nos acquis démocratiques, sinon nous aurons trahi la mémoire de nos martyrs. Mais, je vais compter sur vous, nous serons prêts lundi 14 octobre pour répondre à l’appel du FNDC. Nous jeunes, nous serons massivement présents à cet appel pour barrer toutes les sabotages de cette constitution. Ce projet satanique de changement de la constitution n’émane pas d’une préoccupation juridique, sa motivation est plutôt politique, celle de contourner le principe sacrosaint de l’alternance », a laissé entendre le président de ce mouvement.

Par ailleurs, les membres de cette structure dénoncent le fait que justice n’a toujours pas été rendus sur les exactions de Zogota et de Womey, dans la préfecture de N’zérékoré.

Fatoumata Djouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin