Les députés se retrouvent ce vendredi, 11 octobre 2019, à l’Assemblée nationale pour la toute première plénière après celle de l’ouverture, le 7 octobre, seconde session ordinaire de l’année, portant sur l’examen du projet de loi de finances initiale 2020. Selon des informations confiées à Guineematin.com, les députés auront comme seul point à l’ordre du jour, l’adoption d’un chronogramme.

Ce calendrier de travail pourrait, selon certaines indiscrétions, intégrer l’examen d’un certain nombre de textes de conventions et de projets de loi, en attendant la disponibilité du projet de loi de finances initiale de l’année 2020, attendu d’ici le 15 du mois.

Cependant, la plénière de ce vendredi risque d’être agitée. En effet, on parle d’un retrait ou tout au moins d’un boycott partiel de la session par les députés de l’opposition regroupés au sein des groupes parlementaires Libéral-Démocrate et Alliance républicaine.

D’ailleurs, une source proche des deux familles politiques, membres du FNDC et opposées à toute modification de la constitution, a confié à Guineematin.com, l’organisation à midi, d’une conférence de presse. A cette occasion, l’opposition parlementaire entend annoncer une décision qui va situer l’opinion sur la suite des événements.

A suivre !

De l’Assemblée nationale, Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin