Une délégation de l’antenne locale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) s’est rendue dans l’après-midi d’hir, vendredi 11 octobre 2019, au domicile de l’imam de Labé, Elhadj Thierno Badrou Bah, inspecteur régional des Affaires Religieuses pour rassurer du caractère pacifique des manifestations projetées à compter de ce lundi, 14 octobre 2019, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers la vidéo ci-dessous.

Après les salutations d’usages, il est revenu à Thierno Moussa Diallo, président de la cellule FNDC du quartier Madina, relevant de la commune urbaine de Labé, de prendre la parole pour expliquer l’objectif de la visite et introduire le député Cellou Baldé, comme chef de mission.

Thierno Moussa Diallo, président de la cellule FNDC du quartier Madina

« C’est le député Cellou Baldé qui dirige la délégation ici. Nous sommes informés que la coordination nationale du FNDC a lancé un mot d’ordre de manifestation parce que le président a dit que c’est le peuple qui est souverain. Nous savons que ces manifestations sont prévues dans tout le pays et à l’extérieur partout où le FNDC est représenté. Nous avons décidé alors de venir vous informer que les antennes locales du FNDC nous avons planifié une sortie le lundi. Cette manifestation va se dérouler à Labé ici comme d’habitude. Ce n’est pas pour détruire, bastonner ou lancer des pierres », a-t-il indiqué.

Prenant la parole à son tour, le député de Labé, honorable Mamadou Cellou Baldé a commencé par préciser que c’est Al Habib Bah, coordinateur régional du FNDC qui dirige la délégation.

« Il est du devoir des responsables et tous les membres du FNDC de venir, même si nous savons que vous l’avez déjà appris par voie de presse, vous informé que la structure ambitionne de répondre à l’appel à manifester lancé sur le plan national. Mais, vous êtes nos parents, ce qui se trame est une contradiction, quand une chose est objet de polémique, il faut du tact, en chercher des solutions, consulter les notables à ce sujet. Comme l’a dit mon prédécesseur, chez nous ici à Labé, l’objectif c’est de faire comme on a l’habitude de le faire. Que Dieu soit loué ! Ce sont des hommes d’expériences issus des organisations de défense des droits de l’homme, des partis politiques qui ont initié ces manifestations. Le plus souvent, les manifestations de déroulent bien, en raison des concertations qui se font autour » a ajouté le député de Labé qui, par la suite, a demandé des bénédictions pour la réussite du programme du FNDC et pour le maintien de la paix dans la cité.

Madame Hawa Kouayaté, responsable des femmes du FNDC-Labé

De son côté, Mme Hawa Kouayaté, a, au nom des femmes FNDC de Labé promis à l’imam Thierno Badrou Bah qu’il n’y aura aucun problème sur le terrain, même en cas de provocation.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour .com
Tél.: (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin