Après avoir écouté religieusement les porte-paroles de la forte délégation de l’antenne locale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) venue lui rendre visite et demander des bénédictions, l’imam de Labé, Elhadj Thierno Badrou Bah, inspecteur régional des Affaires Religieuses, a exprimé ses sentiments de satisfaction avant de prodiguer de sages conseils aux organisateurs des manifestations prévues à compter de ce lundi, 14 octobre 2019, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers la vidéo ci-dessous.

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, une importante délégation du FNDC a rencontré hier, vendredi 11 octobre 2019, l’imam de Labé, Elhadj Thierno Badrou Bah, inspecteur régional des Affaires Religieuses. Ces émissaires des adversaires du 3ème mandat pour le président Alpha Condé étaient venus échanger avec le chef religieux sur les manifestations qu’ils comptent organiser dans la ville de Labé à compter de ce lundi, 14 octobre 2019. En rassurant que les manifestants programmés ne feront de la violence dans les rues de Labé, les hôtes de l’imam de Labé ont aussi sollicité des bénédictions du notable pour la réussite du programme et la consolidation de la paix de la cité.

Elhadj Thierno Badrou Bah, imam de Labé et inspecteur régional des Affaires Religieuses

Au cours de son intervention, l’imam de Labé, Elhadj Thierno Badrou Bah a expliqué que l’islam n’interdit pas à quelqu’un de revendiquer ses droits. Mais, la religion instruit de se méfier de tout ce qui peut provoquer la violence ou des affrontements.

Le chef religieux que ce n’est pas seulement le manifestant qui doit s’abstenir de provoquer la violence, mais, même celui qui reste à la maison ne doit pas manipuler ou inciter à la violence. C’est pourquoi, il a vivement invité les organisateurs des manifestations programmée de faire en sorte que les biens des pauvres citoyens ne soient pas détruits.

« Vous de Labé ici, vous devez servir d’exemple et de vecteurs de paix et de quiétude sociale à travers le pays », a-t-il indiqué.

Le chef religieux a largement rappelé que toutes les religions du monde prônent la cohabitation pacifique entre les citoyens avant d’insister sur les méfaits de la violence.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin