Malgré les multiples arrestations de ses membres, le FNDC ne recule pas dans son combat contre le projet de troisième mandat du président Alpha Condé. Aussi bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays, les appels à la mobilisation des citoyens pour participer aux manifestations de rue prévues pour démarrer demain, lundi 14 octobre 2019, se multiplient. Guineematin.com vous propose ci-dessus l’appel du FNDC de Yomou adressé aux habitants de la préfecture.

Déclaration du FNDC-YOMOU

Le Front National pour la Défense de la Constitution de Yomou, soucieux du développement et du renforcement de la démocratie en Guinée, se dit très préoccupé de la situation politique et sociale du pays.

C’est Pourquoi, le FNDC de Yomou organise ce lundi, 14 octobre 2019, des séances de manifestations dans les différents quartiers de la commune urbaine et les sous-préfectures conformément à l’appel lancé par coordination nationale du FNDC. Nous disons NON à un 3ème mandat.

La préfecture de Yomou est malade à cause de ce régime. Nous n’avons pas de routes, pas de lieux de loisir pour les jeunes, la jeunesse est dévoyée, les femmes en tristesse, la MUFFA et le MC2 confisqués par un clan mafieux. Les planteurs méprisés parce qu’ils ne profitent pas du fruit de leurs productions.

À l’issue de ce diagnostic amère, le FNDC de Yomou juge fondé le NON à la nouvelle constitution pour des raisons patriotiques, afin d’éviter à la Guinée une situation chaotique jamais connue dans l’histoire de notre pays.

Nous prenons également l’engagement de sauvegarder les biens des personnes dans la sérénité conformément aux normes de la démocratie. Nous disons NON à la confiscation du pouvoir qui est un acte purement anti-démocratique ett anticonstitutionnel.

Vive le FNDC

Vive la démocratie

Yomou, le 13 octobre 2019

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin