Comme annoncé précédemment, la commune urbaine de Mamou est sous haute tension ce lundi, 14 octobre 2019. Les manifestations anti-troisième mandat qui étaient jusque-là concentrées dans quelques quartiers prennent forme dans d’autres endroits de la ville. Et, selon des habitants de Mamou, joints au téléphone par Guineematin.com, les forces de l’ordre et les jeunes s’affrontent actuellement à coups de gaz lacrymogènes contre jets de pierres dans les quartiers.

« Le matin, les manifestations étaient concentrées dans les quartiers de Petel, Loppet, Tambassa et Madina Scierie. Mais, actuellement, c’est tout le centre-ville qui chamboule. Les jeunes ont commencé de mettre le feu un peu partout dans la ville », a confié une source locale.

De sources concordantes, ces violences (qui ont commencé dans la nuit d’hier à aujourd’hui lundi aux environs de 3 heures), ont fait plusieurs blessés.

« Au moins sept blessés ont été admis aux urgences de l’hôpital régional. Certains ont été blessés par des pierres et d’autres ont été sérieusement bastonnés par les forces de l’ordre. Mais, la majorité des blessés viennent du quartier Petel », a indiqué à Guineematin.com une source médicale, jointe au téléphone.

Une autre source rapporte qu’un agent des forces de l’ordre vient d’être admis aux urgences dudit hôpital. « On vient de faire entrer un agent des forces de l’ordre dans la salle des urgences. Je ne sais pas au quel corps il appartient, mais il est grièvement blessé. On nous a dit qu’il a même une mâchoire déplacée », a confié une femme qui se trouve actuellement à l’hôpital régional de Mamou pour une visite de santé.

A suivre !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin