Tribunal de première instance de Kindia

Le procès de huit (8) membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a débuté ce mercredi, 16 octobre 2019, dans la salle d’audience du tribunal de première instance de Kindia. Ils sont poursuivis pour attroupement sur la voie publique. Le procès a démarré en présence d’une grande foule sans avocat, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les prévenus dans ce dossier politico-judiciaire ont été arrêtés entre le dimanche 13 et le lundi 14 octobre 2019. Il s’agit d’un certain Oumar, âgé de 18 ans, apprenti chauffeur ; Youssouf Barry, âgé de 33 ans, marchand ; Mamadou Pathé Diallo, un élève âgé de 19 ans. Ils ont tous été arrêtés dans la nuit du dimanche, 13 octobre 2019 entre 23 h et 1h du matin.

Le second groupe est composé de Mamoudou Bah, un charretier âgé de 29 ans ; Boubacar Barry, un élève âgé de 19 ans, Abdourahmane Camara, un cireur âgé de 28 ans ; Amadou Oury Diallo, un charretier de 50 ans et Ibrahima Camara. Ce second groupe a été mis aux arrêts dans la journée du lundi, 14 octobre 2019, entre 9h et 14h.

A la barre, les huit prévenus ont nié les faits pour lesquels ils sont jugés.

Nous y reviendrons !

Depuis le TPI de Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin