La troisième journée de manifestation appelée par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le 3ème mandat pour Alpha Condé est émaillée d’incidents sur la route Le Prince. Au quartier Bailobayah, relevant de la commune de Dubréka, des affrontements sont signalés entre jeunes et forces de l’ordre avec des arrestations et un blessé, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

A l’image des dernières quarante huit heures, la journée de ce mercredi est encore mouvementée sur certaines parties de Conakry et de ses environs. Des heurts ont éclaté entre jeunes manifestants et agents des forces de l’ordre ce mercredi matin, 16 octobre 2019, à Bailobayah, sur la route Le Prince.

Les jeunes manifestants ont barricadé la route pour empêcher la circulation. Des gendarmes, arrivés sur les lieux, ont pourchassé les manifestants en aspergeant du gaz lacrymogène. Les jeunes ont répliqué à l’aide de pierres. Le face-à-face, très tendu entre les deux camps, va durer une bonne dizaine de minutes.

Les manifestants vont finir par reculer devant la hargne des forces de l’ordre. Trois d’entre eux sont mis aux arrêts et embarqués sans ménagement à bord d’un pickup. Un policier a été également blessé au niveau du genou.

A rappeler que les deux camps, manifestants et forces de sécurité, se montrent hostiles aux journalistes dans la zone de Bailobayah.

Depuis Bailobayah, Mohamed Doré pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin