Après 3 jours de manifestations contre le changement de la constitution en faveur du président Alpha Condé, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) avait appelé à une journée ville morte ce jeudi, 17 octobre 2019. Cet appel n’est suivi que très peu sur certaines parties de la route Le Prince, notamment entre Bambéto et Sonfonia, dans la commune de Ratoma, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La Guinée a enregistré ces derniers jours des violences meurtrières, consécutives à la volonté du pouvoir en place d’octroyer à Alpha Condé un 3ème mandat. Pour maintenir la pression sur les promoteurs du contesté projet de nouvelle constitution, le FNDC avait appelé à faire de ce jeudi une journée ville morte.

Le long de la route le Prince, théâtre de violents affrontements entre manifestants contre un troisième mandat et agents des forces de l’ordre, les activités économiques sont encore au ralenti, même si la circulation redevient relativement normale. Entre Hamdallaye et la route transversale numéro 7 (Sonfonia), même si la plupart des stations services sont ouvertes, les boutiques et magasins sont quasiment fermés dans la journée de ce jeudi.

Il est à noter que la circulation a timidement repris. Elle est fluide de Bambéto à Cosa, mais boutiques, magasins et pharmacies sont fermés. Des pick-up de la police et de la gendarmerie sont positionnés à plusieurs endroits des deux côtés de la route Le Prince. Les marchés de Koloma et de Cosa ont repris leur ambiance habituelle, avec moins d’affluence tout de même.

A quelques pas du carrefour de Cosa, sur la route de la cité Enco5, des boutiques et des magasins sont ouverts. A ENCO 5, quelques étalagistes ont repris leurs activités. Il en est de même pour les boutiquiers et autres marchands.

Entre la T5 à la T6, peu de taxi-motards sont visibles. Là également, Des pick-up des forces de l’ordre sont stationnés au niveau de tous les carrefours réputés être chauds lors des manifestations.

À l’abri du soleil, des agents des forces de l’ordre, appartement fatigués, sont visibles sous des hangars situés non loin de leurs pick-up.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 00224622919225 / 666919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin