Même si le calme est revenu et les activités ont repris depuis hier en Guinée, cette situation ne devrait pas durer assez longtemps. Les manifestations appelées par le FNDC contre le projet de changement de l’actuelle Constitution dans le but d’octroyer un troisième mandat au président Alpha Condé vont reprendre en début de semaine prochaine. C’est le coordinateur par intérim du Front National pour la Défense de la Constitution qui l’a annoncé au cours d’un entretien avec un journaliste de Guineematin.com ce vendredi, 18 octobre 2019.

« Ce qui est sûr, la semaine prochaine, nous allons reprendre encore les manifestations sur toute l’étendue du territoire national. Tant que monsieur Alpha Condé ne renonce pas à son projet de troisième mandat, qu’il sache que le peuple de Guinée mènera le combat jusqu’à ce qu’il renonce. Ce combat est un combat de la survie de notre démocratie, par ricochet le combat de notre propre survie. Alors, on ne le mène pas parce qu’on est contre Alpha Condé, mais on le mène parce que c’est notre survie qui est en danger. Alors, il doit savoir raison garder et reculer maintenant.

Si on n’avait pas commencé les manifestations, s’il avait dit à temps qu’il renonce à son projet de troisième mandat, il serait sorti par la grande porte. Mais jusque-là, il a une chance quand même de sortir par la fenêtre. Mais après ce moment, ça ne sera pas la fenêtre, ça sera un trou. Et après ça, il n’y aura même pas ce trou. Donc, c’est le moment pour lui de renoncer parce que nous, on ne va pas renoncer tant qu’il ne renonce pas. Si la justice ne libère pas nos camarades détenus, la semaine prochaine, au lieu de deux ou trois jours, on fera les manifestations tout au long de la semaine. Ça sera des manifestations non-stop », a indiqué Oumar Sylla, plus connu sous le nom de Foniké Mengué.

A noter que le procès des leaders du FNDC arrêtés il y a une semaine environ se poursuit ce vendredi au tribunal de première instance de Dixinn. Le procureur a demandé la condamnation des six activistes anti-troisième mandat à 5 d’emprisonnement et au payement d’une amende de 2 millions de francs chacun.

A suivre !

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tel.628124362

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com